Covid-19 : Les tests salivaires EasyCov autorisés, mais très restreints

Jacques Reynes, médecin infectiologue et responsable du service des maladies infectieuses au CHU de Montpellier, était l’invité de Patrick Roger le 30 novembre dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

La question des tests reste un vrai sujet de préoccupation, entre PCR et antigéniques. La HAS, Haute Autorité de Santé, vient de se prononcer en faveur des tests salivaires, notamment développés à Montpellier avec l'appui du CHU. Mais uniquement pour les personnes symptomatiques pour qui les tests PCR seraient trop compliqués. Ne seraient-ils pas assez fiables pour tout le monde ?

 

"Une sensibilité similaire au test PCR classique"

"Déjà, c’est une ouverture, une reconnaissance de ce test qui a des performances très satisfaisantes, réagit Jacques Reynes, médecin infectiologue et responsable du service des maladies infectieuses au CHU de Montpellier. C’est une technique de type PCR, rapide dans ses résultats, que l’on a en 35-40 minutes, et avec la possibilité de le faire sans geste invasif, sans écouvillon."

"Effectivement, la HSA met des bémols de prudence sur les données des personnes en situation de dépistage sans aucun symptôme. Nous avons un nombre de personnes dépistées pas très important, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas efficace. Ce test a une sensibilité similaire au test PCR classique."

 

Deux fois moins coûteux que le PCR classique

"Permettre de retrouver le virus dans la salive, c’est une ouverture très significative, souligne Jacques Reynes. Nous avons des difficultés à le faire admettre par les autorités, mais c’est une réalité. Une étude que nous avons conduite montre que c’est une option facile. Pas autant qu’un test antigénique, mais cela permet de tester de façon fiable dans des délais raisonnables."

Ce test salivaire permet de réaliser des tests de dépistage sur des groupes de 25, 50, voire 100 personnes. "Ce n’est pas un test à faire chez soi, mais la sensibilité est très satisfaisante et donne un résultat fiable." Mais quel avantage par rapport aux PCR et antigéniques ? "C’est un test salivaire, avec un délai d’obtention en 35 mn. Sa sensibilité est meilleure par rapport à la moyenne des tests antigéniques, avec un coût deux fois moindre par rapport à un test nano pharyngé. C’est un peu plus coûteux que le test antigénique, mais deux fois moins coûteux que le PCR classique."

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !