Coronavirus : 8 décès dans l’Ehpad de Séverac - "Nous ne comprenons pas comment c'est arrivé !"

Le bilan s’est alourdi à 8 morts dans l’Ehpad Gloriande de Séverac-le-Château dans l’Aveyron, département jusque-là relativement épargné par l’épidémie. 53 résidents ont été testés positifs ainsi que 20 salariés. L’enquête n’a pas encore permis de déterminer comment le virus avait pu entrer dans cet établissement, qui est désormais fermé même aux familles. Sur place, c’est évidemment le choc.

Le bilan s’est alourdi à 8 morts dans l’Ehpad Gloriande de Séverac-le-Château. © AFP

Reportage à Séverac-le-Château de Christine Bouillot pour Sud Radio

 

"Nous ne comprenons pas comment c'est arrivé !"

À Séverac-le-Château, on vit ce que tout le monde redoutait : une accélération et une soudaine dégradation de la situation au sein de l'Ehpad. "C'est un cauchemar qui recommence, sauf qu'aujourd'hui nous avons des décès déplore Florence Vajda Léoni, directrice de l'établissement. Nous ne comprenons pas comment c'est arrivé ! Nous sommes en colère parce que les soignants ont respecté tous les gestes barrières, les mesures ont été prises et respectées" affirme-t-elle.

Pour elle, "nous sommes l'exemple du fait que malgré les mesures sanitaires prises, il y a des risques au sein des établissements, surtout avec des personnes aussi fragilisées que nos résidents".

 

 

"Je ne suis pas inquiète, j'ai entièrement confiance dans l'équipe soignante, dans le personnel"

Comme l'ensemble du personnel est positif et en quarantaine, c'est une réserve citoyenne qui assure depuis plusieurs jours l'intendance et la distribution des repas. "Les bénévoles sont mobilisés à l'Ehpad, il y a également dans le village des gens mobilisés pour prêter des logements, des chambres explique Nathalie Marty, première adjointe à la mairie de Séverac-le-Château. On a eu également des nouvelles demandes de personnes qui avaient besoin qu'on vienne les soutenir, faire des courses, rendre des services. L'idée est que les gens soient là pour soutenir et accompagner les personnes".

Désormais, l'Ehpad est mis sous cloche. "Je ne suis pas inquiète, j'ai entièrement confiance dans l'équipe soignante, dans le personnel assure Chantal, qui ne peut plus voir sa mère.

Depuis le début de l'épidémie, l'Ehpad de Séverac-le-Château n'avait enregistré aucun cas de malade ni de décès dûs au Covid.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !