Commerçants : "Leur lobbying a été meilleur que celui des bars et des restaurants"

Parmi les dates à retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron mardi 24 novembre, il y a le 28 novembre, synonyme de réouverture pour tous les commerces "non-essentiels", comme les boutiques de vêtements, de jouets et les coiffeurs, qui avaient baissé le rideau fin octobre. Il y a certes le soulagement de pouvoir enfin retravailler, mais l’inquiétude est toujours là.