"Carlier Libre" avec Guy Carlier : "Sandrine Rousseau déconstruit même la démocratie"

Retrouvez "Carlier Libre", la chronique de Guy Carlier tous les jours du lundi au vendredi sur Sud Radio.

Alors Guy, aujourd'hui vous avez été intrigué par le titre d'un article du JDD… vous lisez le journal du dimanche le jeudi ?   

Mais gardez vos sarcasmes Patrick, je lis le Journal du Dimanche le jeudi parce que j'ai décidé de m'affranchir des traditions judéo-chrétiennes, de ne plus me soumettre à la dictature babylonienne esclavagiste des jours de la semaine et d'entamer ma déconstruction …  Je suis un rebelle, je suis woke, je suis un Rousseauiste….et oui, j'ai décidé de me déconstruire quand j'ai entendu Sandrine Rousseau dire, attendez,… je vous cite la phrase exacte  "Moi, par exemple, je vis avec un homme déconstruit, et j’en suis hyper heureuse". Hyper heureuse, On dirait Valérie Lemercier dans les visiteurs..

J'aime beaucoup Sandrine Rousseau, c'est ma super héroïne, c'est  Déconstruction Woman.. Sandrine Rousseau, elle a un peu de ses glorieux homonymes, elle a le talent littéraire de Carole Rousseau et les jambes de Jean Jacques Rousseau… Sandrine Rousseau battue par Yves Jadot aux primaires écolo mais plus beaucoup présente que ce dernier, sous prétexte que les courbes allaient bientôt se croiser. Oui, ça c'est un nouvel exercice démocratique. Il y a un vote. On est battu mais on estime que le vote serait probablement différent dans quelque temps, donc on considère qu'on a gagné… ça les courbes qui vont bientôt se croiser, il fallait oser, Sandrine Rousseau, elle déconstruit même la démocratie….

Quoi qu'il en soit, c'est dans le cadre de ma déconstruction, qu'un titre du JDD qui fait la une de la page "actualité société" a attiré mon regard et ce titre est le suivant : "Les croisés du slip chauffant." Et l'article qui suit, explique que désormais, certains hommes partagent la charge de la contraception car dans ce domaine, le mouvement me too a rebattu les cartes entre les sexes…. euh, on notera l'audace de la métaphore, rebattre les cartes entre les sexes….j'essaie de visualiser, mais ça ne doit pas être facile, ça même Garcimore aurait eu du mal à le faire… il parait que l'été, dans certains stages à Ramatuelle, au cours de soirées belotes et nudité, on rebat les cartes entre les sexes ?, Je ne sais pas, il faudrait demander à un habitué….

Revenons aux croisés du slip chauffant. En matière de contraception masculine, il existait déjà la vasectomie,  qui consiste à couper les caneux transportant les spermatozoides, mais en France, les hommes y sont réticents, contrairement au Canada, où nous dit le JDD, un homme sur cinq est vasectomisé, c'est devenu une intervention courante et festive, faite à la chaine après des vasectomies parties, un peu à la façon des enterrements de vie de garçon, les hommes organisent de grandes fêtes, on boit on mange on se jette des cotillons et on souffle dans des langues de belles-mêres, puis on vous emmêne à la clinique, et quand vous sortez du bloc tous vos copains et le personnel hospitalier chantent en cœur " il est des notres, ils a eu sa vasectomie comme les autres.."  c'est très fin….c'est très canadien…

Mais nous en France, on ne fait pas de vasectomies parties mais toujours d'après le JDD, le slip chauffant a le vent en poupe. Il s'agit d'une méthode de contraception masculine dont voici le principe. Un slip spécial remonte les testicules au niveau de la-bas de la verge et l'augmentation de la température stoppe la production des spermatozoides, c'est très simple, sauf qu'il faut le porter au minimum 15 heures par jour et vérifier son efficacité au moyen de spermogrammes réguliers. Comme les industriels du slips rechignent à produire les slips chauffants,  à Toulouse, un groupe d'action, ce sont eux les croisés du slip chauffant dont parle le JDD, a décidé de fabriquer des slips chauffant à partir d'un soutien gorge et d'une chaussette d'enfant. Alors j'essaie de visualiser le truc, ah oui, d'accord, le soutien gorge c'est pour remonter les.. les bobolls et la chaussette d'enfant pour le zizi…  

quand je pense que ma pauvre mère avait des ambitions pour moi, et qu'à mon âge, je viens de dire un matin à la radio, "le soutien gorge, c'est pour remonter les bobolls et la chaussette d'enfant pour y glisser le zizi…." 

Ah question rituelle : quel est votre invité politique à 8h15

Patrick : Arnaud Montebourg

Guy : Ah la remontada…