Cafés et restaurants rouverts en zone verte : "Il faut faire repartir tout le tissu économique auquel on est lié"

Paul Courtaux, cuisinier et responsable d’un restaurant à Palavas-les-Flots (Hérault), était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 29 mai. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

L'annonce de la réouverture des bars et restaurants s'est faite attendre. © AFP

Les cafés et restaurants en zone verte pourront rouvrir dès mardi 2 juin. Mais à quelles conditions exactement ?

 

Une annonce un peu tardive

Paul Courtaux, cuisinier et responsable d’un restaurant à Palavas-les-Flots (Hérault), en sait-il plus sur ce qu’il va pouvoir faire dans son établissement ? "On en sait un peu plus depuis hier soir. Maintenant, vu que c’est tombé tard et que les discours sont un petit peu complexes à décortiquer, nous allons nous affairer aujourd’hui à tout mettre à plat et à voir ce que l’on peut effectivement faire".

"On a la chance d’avoir une terrasse, reconnaît Paul Courtaux. Nous sommes dans une ville où l’on a autorisé à augmenter la surface des terrasses plus ou moins facilement. Ce n’est pas énorme, il y a la route devant. Mais nous avons de la chance, comparé à des confrères avec des espaces plus petits, plus serrés".

 

Tout un tissu économique à faire redémarrer

En tant que restaurateur, était-il prêt à cette réouverture ? "Oui, nous étions prêts. Globalement, nous nous y attendions ; nous espérions fortement une réouverture, mais nous n’en connaissions pas les conditions. Maintenant, elles sont tombées, on va s’adapter".

Car rouvrir un restaurant ne se fait pas tout seul, entre personnel et fournisseurs. "Il faut faire repartir tout le tissu économique auquel on est très lié : pêcheurs, primeurs…", confirme ce restaurateur de Palavas-les-Flots. Et puis retrouver nos clients et faire ce qu’on aime ! En même temps, les contraintes sont certes inévitables, mais peut -être un peu fortes. Je pense à tous mes collègues qui ont des bistrots, des lieux de convivialité, pour qui cela va être très compliqué".

 

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !