single.php

Caddie en liquidation avec poursuite d'activité, deux offres de reprise

Le célèbre fabricant alsacien de chariots de supermarché Caddie a été placé en liquidation avec poursuite d'activité et deux offres de reprise seront analysées, a décidé jeudi la chambre commerciale du tribunal de Saverne (Bas-Rhin).

FREDERICK FLORIN - AFP/Archives

Le célèbre fabricant alsacien de chariots de supermarché Caddie a été placé en liquidation avec poursuite d'activité et deux offres de reprise seront analysées, a décidé jeudi la chambre commerciale du tribunal de Saverne (Bas-Rhin).

En raison d'une trésorerie exsangue, la juridiction a décidé de convertir le redressement judiciaire, prononcé le 28 mai, en liquidation avec poursuite d'activité. Deux offres de reprise seront examinées lors d'une audience le 16 juillet.

Les repreneurs avaient jusqu'à mercredi 18H00 pour déposer leurs offres.

Deux ont été déposées, dont une de l'actuel propriétaire, le groupe Cochez, basé à Valenciennes (Nord), spécialisé dans le transport et les services industriels. Celle-ci prévoit de garder 15 des 110 salariés, "abandonnant l'activité industrielle, se focalisant sur une activité de négoce et le reconditionnement de chariots", a précisé à l'AFP Christophe Gillmé, l'administrateur judiciaire.

Une seconde offre a été déposée par la société Skade Management de Stéphane Dedieu, ancien propriétaire de Caddie. Celle-ci reprendrait 42 salariés, "conservant l'activité industrielle et développant une activité de négoce", a indiqué l'administrateur judiciaire.

Si cette offre devait être retenue, Stéphane Dedieu a demandé que la cession prennent effet au 15 septembre afin de se laisser le temps de réunir d'ici là les fonds nécessaires à son projet.

"Caddie reste en vie. Tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir. Mais les candidats représentés devront considérablement améliorer leurs offres et présenter les gages suffisants pour convaincre les salariés et le tribunal", a réagi auprès de l'AFP Pierre Dulmet, avocat du Comité social et économique (CSE).

Nom déposé en 1959 et inspiré du golf, Caddie, dont les origines industrielles et alsaciennes remontent à 1928 avec des produits en fil de fer, a connu son heure de gloire avec l'essor de la société de consommation, indissociable du chariot métallique pour les grandes surfaces, avant de rencontrer des difficultés.

Déjà au bord de la liquidation, Caddie avait été repris en 2022 avec l'aide de fonds publics par Cochez. En mai 2023, l'entreprise avait annoncé arrêter sa production de chariots de supermarché en plastique, mettant en avant un souci environnemental.

AFP / Strasbourg (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
08H
06H
04H
21H
20H
19H
18H
17H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/