"Ça fait quand même deux ans, il faut marquer le coup. On y tient à notre Notre-Dame"

Cela fait deux ans que la Cathédrale Notre-Dame de Paris a pris feu. Le chantier avance, devant l'admiration des passants et des riverains. Reportage de Clément Bargain.

Le 15 avril 2021, le deuxième anniversaire de l’incendie de Notre-Dame de Paris aura lieu avec une visite d’Emmanuel Macron.

Il y a deux ans, la cathédrale Notre-Dame de Paris prenait feu. La reconstruction, lancée après l’émoi national, continue. Emmanuel Macron se rend le 15 avril 2021 sur le chantier, la première fois depuis le drame. Il tient à remercier ceux qui ont permis son sauvetage, ceux qui œuvrent à sa reconstruction et les 340.000 donateurs du monde entier. Reportage de Clément Bargain.

"On y tient, à notre Notre-Dame."

Le chantier de sécurisation des lieux, première étape de la reconstruction, devrait s’achever cet été, mais les touristes et riverains continuent de se presser aux abords du lieu de culte. Comme Marie, qui vient se recueillir pour la première fois avec émotion sur le parvis. "Ça fait quand même deux ans, il faut marquer le coup. On y tient, à notre Notre-Dame."
"Quand je vois ça, je me dis, c’est un vide", explique Marie qui admire le travail en cours et la phase finale de sécurisation : "le grutier, là, le type qui est sur la grue, c’est très impressionnant !"

 

"Voir ce chantier et l’implication des hommes qui y travaillent, l’émotion qu’ils y mettent..."

Le chantier suscite l’admiration des passants comme Christiane, qui a les yeux rivés sur les cintres en bois qui soutiennent les voûtes de l’édifice : "voir ce chantier et l’implication des hommes qui y travaillent, l’émotion qu’ils y mettent... Quand on fait le tour par derrière et qu’on voit tous les échafaudages..."
"Je suis admirative."

 

"On a eu notre moment de panique sur les prétentions modernistes de certains"

Michelle espère pouvoir un jour refouler le sol de la cathédrale, mais le chantier va durer encore plusieurs années : "on espère qu’elle va retrouver son air d’avant et surtout son âme. Mais bon, elle n’a pas dû la perdre. Ça semble bien parti, oui."
La cathédrale sera reconstruite à l’identique, de quoi rassurer Estrella : "nous venons surveiller. Très fidèlement fait : on a eu notre moment de panique sur les prétentions modernistes de certains mais ça ne pouvait pas être autrement."

Le jour de la première messe dans la nef après l’incendie est déjà connu, si le chantier avance comme prévu : le 16 avril 2024.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !