Auto-écoles et écoles de conduite - Sud Radio à votre service avec Fiducial

Les auto-écoles ont rouvert lundi, avant de fermer à nouveau dès le lendemain suite à une confusion. Elles peuvent de nouveau accueillir les élèves. Patrice BESSONE, président Éducation et sécurité routière au CNPA (Conseil national des professionnels de l’automobile)

Driving school vehicles are parked in Bordeaux' Quinquonces square, southwestern France, on February 11, 2019, as driving schools managers protest against a parliamentary report which could favour online driving school platforms. (Photo by GEORGES GOBET / AFP)

"Nous étions prêts", affirmait ce matin Patrice Bessone au micro de Sud Radio. Mais suite à un "cafouillage", les auto-écoles ont dû fermer à nouveau tout de suite après avoir rouvert :

 

"Ce cafouillage n’était pas propre au CNPA, explique-t-il. Le Conseil constitutionnel n’avait pas eu le temps de regarder la loi sur la crise sanitaire. Elle devait entrer en vigueur le 11 et dans la nuit l’Élysée in extremis a envoyé un décret pour refermer les établissements." Mais cet épisode est fini : "Depuis hier, les écoles de conduite ont pu rouvrir".

Économiquement, pour se maintenir, Patrice Bessonne réclame "un fonds spécifique, et pas seulement un prêt", là où 70 % des écoles de proximité se trouvent en danger immédiat de trésorerie.

Patrice Bessone insiste sur le fait que les examens reprendront le 8 juin pour passer le permis de conduire voiture, et le 25 mai pour les motos et poids-lourds.

Sud Radio à votre service dans Le Grand Matin Sud Radio à 6h50 avec FIDUCIAL.

Abonnez-vous au podcast