Après deux mois sans courrier, il tente (en vain) de faire condamner La Poste

Débouté par la justice, ce retraité marseillais réclamait 3000 euros de préjudice pour ne pas avoir reçu de lettres pendant deux mois. La faute à une grève qui a paralysé le 4e arrondissement de la cité phocéenne. Selon lui la Poste aurait pu s’organiser pour assurer un service minimum, mais le tribunal ne l'a pas entendu de cette oreille

Reportage à Marseille de Lionel Maillet

Thumbnail

Des boîtes aux lettres désespérément vides, et une attente interminable: deux mois sans courrier dans les quartiers des Chutes-Lavie et de Saint-Just. Cette habitante confie sa "grosse colère".

"On n'a pas de courrier, nos factures n'arrivent plus... C'est tout bloqué !"

Un cabinet de courtier à l'arrêt presque total

Conséquence: une activité au ralenti, voire presque totalement paralysée, explique le gérant d'un petit cabinet de courtiers:

"Forcément, avec la grève de La Poste, on ne reçoit pas le dossier de nos clients. On ne peut pas les présenter aux banques, on ne peut donc pas avoir l'accord de financements pour nos clients. Cela nous coupe dans 80, voire 90% de notre travail."

"Même pas les recommandés !"

Malgré ses 80 ans, Jean-Louis a décidé de ne pas se laisser faire. Ce retraité d’EDF a attaqué La Poste pour lui réclamer 3000 euros de préjudice, après cette grève dans une plateforme de distribution.

"Que les facteurs se mettent en grève, OK. Mais la direction de La Poste, à défaut de faire des tournées tous les jours, pourrait au moins faire quelque tournées. Là, on n'avait même pas les courriers recommandés !"

Pas d'obligation de délai selon la justice

Mais rien à faire: la justice vient de le débouter. Le tribunal rappelle que La Poste n’est pas tenue de garantir de délai pour le courrier, et que Jean-Louis n’a pas prouvé son préjudice.

"Soit-disant qu'on n'apporte pas la preuve ! Qu'est-ce que tu veux prouver que le courrier n'est pas distribué?! Qu'est-ce que tu veux faire?! Je suis déçu de la justice..."

Ce n’est pas l’envie qui lui manque, mais les moyens: le retraité ne fera pas appel.