single.php

Anouchka Delon voulait emmener son père en Suisse pour qu'"il soit traité"

La fille d'Alain Delon, Anouchka, a assuré dimanche avoir voulu emmener son père en Suisse pour "qu'il soit traité" médicalement, récusant les motivations fiscales dont l'accuse son frère Anthony, contre qui elle dit avoir porté plainte pour diffamation.

Alain Delon
L'acteur Alain Delon et sa fille Anouchka, le 19 mai 2019 lors du 72e festival de Cannes. (Alberto PIZZOLI - AFP/Archives)

La fille d'Alain Delon, Anouchka, a assuré dimanche avoir voulu emmener son père en Suisse pour "qu'il soit traité" médicalement, récusant les motivations fiscales dont l'accuse son frère Anthony, contre qui elle dit avoir porté plainte pour diffamation.

"Je n'ai jamais été à l'encontre de la volonté de mon père", s'est défendue Anouchka Delon sur TF1, lors de sa première prise de parole depuis l'éclatement de cette guerre familiale en milieu de semaine.

Vendredi, son frère ainé lui a reproché de vouloir "ramener" leur père en Suisse - où la légende du cinéma réside administrativement et dont il est citoyen depuis 1999 -, pour éviter "une énorme taxe" post-mortem, alors qu'Alain Delon, 88 ans, souhaite passer sa fin de vie dans sa demeure de Douchy-Montcorbon (Loiret).

Des propos prononcés sur CNews au lendemain d'une première interview dans Paris Match où il accusait Anouchka de manipuler leur père dont l'état de santé décline depuis un AVC en 2019.

"Mon père, il est suivi en Suisse par des spécialistes", a expliqué Anouchka Delon. "Il a des maladies importantes (...) Il est suivi en Suisse pour ses maladies, il a des traitements", a-t-elle poursuivi.

"La seule raison pour laquelle j'ai voulu le faire venir en Suisse, c'est pour qu'il soit traité", s'est-elle défendue.

"Cela fait des années qu'il fait des check-up (des bilans de santé, ndlr) tous les deux mois. C'était prévu en août de faire un check-up sauf que mon frère s'y est farouchement opposé", a-t-elle affirmé.

Alain Delon "a un traitement qui est vital pour lui et, contre l'avis des médecins, il a décidé d'arrêter ce traitement. Moi je n'étais pas d'accord, je n'ai rien pu faire contre ça et c'est indécent de faire passer ça pour un exil fiscal, pour parler d'argent".

"Je suis la fille de mon père, je ne suis pas la fille d'un portefeuille", a-t-elle déclaré. "Ce n'est pas une question d'argent".

"Je n'ai pas menti" sur les résultats médicaux d'Alain Delon, comme le clame son fils, a en outre insisté celle qui a annoncé vouloir porter plainte dès jeudi.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/