À Marseille, des jeunes mobilisés pour les seniors

Le CCAS auprès des personnes âgées qui souffrent de la chaleur à Marseille ; un reportage de Lionel Maillet.

À Marseille, la droite et l'extrême-droite recule emporté par la vague La République en Marche

Pour veiller sur les plus fragiles en plein été, la ville de Marseille a déjà mis en place son plan de prévention canicule. Des jeunes se relaient pour assurer une permanence téléphonique et faire des visites à domicile pour les personnes âgées. La canicule de 2003 avait fait plus de 19.000 victimes. Avec cette surveillance, l’idée est aussi de rompre un isolement qui peut être fatal.

 

Lutter aussi contre la solitude

Pour se protéger de la chaleur, le petit appartement de Marie est presque totalement plongé dans le noir : "je suis obligée de baisser les volets, mais après je ne vois rien." Les jeunes qui lui rendent visite lui offrent un brumisateur rechargeable pour se rafraîchir. À 84, ans, elle souffre autant de la chaleur que de la solitude.

Ces visites d’une demi-heure sont faites par les jeunes du CCAS de Marseille. Mais impossible de rendre visite à chacune des 13.000 personnes à risque recensées par la ville. Seuls les plus isolés font l’objet de visites.

Des signalements de proximité

La surveillance se fait aussi à distance via un système de veille téléphonique, d’appels réguliers. la ville compte aussi sur le civisme de chacun, notamment via les appels au 0810 813 813, numéro auquel n’importe qui peut appeler et signaler un cas. Mais aussi le signalement par les concierges des résidences ou les commerçants de proximité : kiosques à journaux, boulangers…

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !