75è anniversaire du débarquement : "Rommel, Patton et Eisenhower ont tous des origines normandes"

Richard Fremder, historien, était l'invité spécial du 75è anniversaire du débarquement, dans la matinale de Sud Radio du 6 juin animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Thumbnail

Débarquement : comment ces 7.000 navires et 150.000 hommes sont-ils arrivés là ?

Richard Fremder, historien, revient sur le déroulé de cette journée du 6 juin 1944 : "à 8h du matin, ça se passe plutôt pas mal sur la plupart des plages, sauf à Omaha Beach, où c'est un enfer. Un massacre total, 90% de pertes. Le général Bradley se demande s'il ne faut pas rembarquer les troupes. Il va prendre la grande décision à ce moment-là : remplacer les chars en utilisant les navires, se rapprocher le plus près possible et bombarder les lignes allemandes

Comment ces 7.000 navires et 150.000 hommes sont-ils arrivés là ? Et quid de la 15ème armée allemande, 230.000 hommes, qui est dans le Pas-de-Calais ? S'ils descendent sur les côtes normandes, c'est terminé. Au bout de quatre jours, il n'y aura plus de débarquement, l'intégralité des soldats vont mourir et ce sera la fin de la guerre. Pendant trois ans, les alliés, et notamment les Anglais, vont jouer un rôle considérable : la grande opération d'espionnage Fortitude sera de convaincre les Allemands que la Normandie n'est qu'un leurre et que la vraie opération aura lieu dans le Pas-de-Calais". 

"Rommel se disait que le débarquement n'arrivera pas"

"Ce qui est amusant et qu'on ne sait pas beaucoup, c'est que Rommel, Patton et Eisenhower ont tous les trois des origines normandes". 

Ce débarquement, ce ne sont que des coups du sort. "Le débarquement devait avoir lieu la nuit du 4 au 5 au matin, mais les conditions climatiques étaient très mauvaises, c'était la tempête. Churchill avait connu des débarquements ratés durant la première Guerre mondiale et il était très circonspect quant à ce débarquement, il était le seul qui n'en voulait pas. Rommel se disait que le débarquement n'arrivera pas et s'en va". 

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !