Si j'étais président

Éric, plombier à Paris

Jacques Cheminade

Un des onze postulants deviendra président dans un mois. Et pourquoi pas Jacques Cheminade ? C'est la troisième fois qu'il se présente devant les Français.Outre la sortie de l'euro et de l'Otan, il souhaite aussi une sortie dans l'espace. Éric a 43 ans, il est plombier à Paris et voilà ce qu'il ferait s'il était Jacques Cheminade.

Si j'étais Jacques Cheminade, je serais aussi pour la sortie de l'Union européenne. Je pense que remettre quelques frontières ne nous ferait pas de mal. Cela nous permettrait de mieux maîtriser notre économie et de moins avoir à faire preuve de déférence à l'égard de Bruxelles. Si j'étais Jacques Cheminade, je m'intéresserais un peu au modèle anglo-saxon par rapport au chômage, notamment au fait de ne pas avoir le droit de refuser plus de deux ou trois candidatures, lorsque l'on est demandeur d'emploi depuis plus de six mois. Je ferais un contrôle accru de pôle emploi. Si J'étais Jacques Cheminade, je n'irais pas sur la lune, puisque je suis un Terrien, mes deux pieds sont bien sur Terre. C'est un futur à long terme. Sur les projections à 500 ans ou à 1000 ans, donc on verra un peu plus tard. Il y a déjà assez de problèmes comme cela et je vais rester sur les problèmes de fond et d'aujourd'hui.

Les rubriques Sudradio