Top 14 : une saison particulière, Coupe du monde oblige

Vendredi 16 août, le match amical Pau-Racing 92, à Tarbes, est le dernier avant la reprise dans une semaine. La Coupe du monde au Japon rebat les cartes et le Top 14 pourrait bien voir émerger des outsiders.

Qui succédera à Toulouse, vainqueur de son 20e bouclier de Brennus ? (Photo by DOMINIQUE FAGET / AFP)

Philippe Spanghero, consultant rugby Sud radio, présente le match amical, Pau-Racing 92, diffusé en direct sur Sud radio vendredi 16 août.

"Pau-Racing, ça sent bon la reprise"

Dernier match amical avant le début de la saison de Top 14, Pau-Racing 92, un événement du côté de Tarbes que Philippe Spanghero, consultant rugby Sud radio est fier d'organiser : "Oui c'est un événement : ça sent bon la reprise. Nous sommes heureux de l'organiser dans le département du 65 (Hautes-Pyrénées, NDLR), où il y a une culture rugbystique très forte, mais avec des clubs qui ne tutoies plus le très haut niveau. On sent les gens localement frustrés de ne plus voir de grandes équipes, de grandes affiches chez eux. Notre but est donc d'y amener ce genre d'événement, de match de préparation."

"Une saison où des outsiders peuvent se faire une place au soleil"

La reprise du Top 14 se fera juste une semaine après : "Le calendrier est chamboulé, Coupe du monde oblige, explique Philippe Spanghero. Un championnat qui s'annonce très intéressant, un championnat un peu particulier avec cette Coupe du monde, où les dés seront un peu pipés avec des équipes qui fournissent beaucoup d'internationaux et qui mettent beaucoup de temps à trouver leur équipe type justement. Ils jouent presque la phase aller en cherchant leur équipe type. C'est une saison particulière, où tout est possible, où des outsiders peuvent se faire une place au soleil, en étant performants lors de la phase aller." 

Malgré tout, des équipes restent favorites. "Les favoris sont toujours les mêmes avec bien évidemment le Stade toulousain. On reste sur une saison très aboutie avec une nouvelle génération qui a pris ses marques et qui a pris le pouvoir. Maintenant le Stade toulousain va fournir beaucoup d'internationaux, français et étrangers, donc ça va être une période très compliquée pour eux. C'est peut-être l'année d'équipes avec moins d'internationaux. Castres est passée un peu au travers la saison dernière. mais on les a connus très réguliers en phase finale."