Top 14 : Mourad Boudjellal pose ses conditions pour valider le report des matchs

Mourad Boudjellal (©FRANCK PENNANT)
Mourad Boudjellal (©FRANCK PENNANT)

Alors que la LNR a décidé de reporter les matches Castres / Stade Français et Montpellier / Racing 92 initialement prévus ce week-end, le RC Toulon a réagi par la voix de Mourad Boudjellal.

En reportant les matches du Stade Français et du Racing 92, la LNR ne s’est pas fait que des amis. Certains commencent en effet à élever la voix pour faire remarquer que ce week-end est le dernier où les internationaux européens sont mobilisés pour le Tournoi des VI Nations, et qu’un report des deux matches à une date ultérieure peut donc présenter un léger souci d’équité. Ainsi, dans une lettre ouverte au président de la LNR, Paul Goze, le président toulonnais Mourad Boudjellal a envoyé un message en forme d’avertissement aux instances de la Ligue.

Toulon refuse que les internationaux puissent jouer les matches reportés

"Au-delà de l’opportunité, que nous ne remettons pas nécessairement en cause, il nous semble fondamental de soulever avant tout le problème d’équité du Top 14 que cela pose nécessairement au regard du principe de "doublon" de la journée 21 du Top 14. En effet, la décision de la LNR de reporter ces matchs n’est en rien liée à une cause extérieure (conditions météorologiques, attentats,…). C’est pourquoi nous demandons expressément à la LNR de prendre les mesures nécessaires pour que lors des deux matchs reportés, les clubs concernés ne puissent pas utiliser les joueurs internationaux concernés. Dans le cas contraire, nous considérerons cela comme une rupture d’équité manifeste, et nous en tirerons toutes les conséquences", prévient le président varois qui s’est également vraiment taquin et ironique sur son compte Twitter...

Ugo Mola : "L’équité du championnat va probablement être sabordée"

De telles réserves font par ailleurs écho aux propos tenus ce vendredi en conférence de presse par l’entraîneur du Stade Toulousain, Ugo Mola, qui a fait part de son dépit face à cette situation. "L’équité du championnat va probablement être sabordée. Ce qui va se passer à la capitale aura un impact direct sur la suite du championnat. (…) Depuis le début de la saison, on aura vécu le championnat le plus inéquitable de l’ère du professionnalisme : les règles tombent les unes après les autres puis se superposent et je suis outré de la manière dont les choses sont respectées en règle générale", a-t-il tonné.

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article
Vous devez être connecté pour réagir
Les rubriques Sudradio