Philippe Spanghero : "il y a eu beaucoup de turnover dans l'équipe de France de rugby"

La France affrontera le Pays de Galles le dimanche 20 octobre 2019 en quart de finale de la Coupe du monde de rugby. Selon Philippe Spanghero, consultant rugby de Sud Radio, faute de pratique, l’équipe de France va manquer d’automatisme.

La France affrontera le Pays de Galles le dimanche 20 octobre 2019 en quart de finale de la Coupe du monde de rugby.

Philippe Spanghero était l'invité de Patrick Roger le 18 octobre 2019 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"Cette équipe est rassurante"

Philippe Spanghero est confiant pour la nouvelle composition de l’équipe de France. "On attendait de savoir quelle serait l’équipe titulaire de ce premier match contre l’Angleterre. C’est une histoire qui nous invite sur une longue dynamique pour assurer la compétition. Et puis on attendait impatiemment le match contre l’Angleterre.

Il y a eu beaucoup de turnover, beaucoup de changements à la charnière, on ne savait pas à quoi s’attendre. Donc, cette équipe est rassurante", a estimé Philippe Spanghero.

"Dimanche, on saura si on est capable de rivaliser avec le Pays de Galles"

Mais ce match ne sera bien sûr pas facile. "L’équipe de France n’avait pas eu de match depuis 15 jours, c’est sûr qu’on va manquer d’automatisme face au Pays de Galles, qui a joué trois matchs pendant ce temps.

Je pense que ceux qui suivent le rugby se souviendront du Tournoi des six nations, qu’on avait perdu au Stade de France. Mais on avait fait une grosse première mi-temps, on avait largement donné le score. Un match comme celui-ci montrera si on est véritablement capable de rivaliser avec le Pays de Galles ou pas", a déclaré Philippe Spanghero.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !