Daniel Herrero : "sur la construction du jeu, la prestation de l'équipe de France a été inquiétante"

Pour Daniel Herrero, consultant rugby de Sud Radio, même si la qualité du jeu a été bonne, "des fragilités constantes persistent" au sein de l'équipe de France de rugby.

Daniel Herrero, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, à 8h10, dans "C'est à la une".

Daniel Herrero était l'invité de Patrick Roger le 21 octobre 2019 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"Le coup de coude de Sébastien Vahaamahina est moralement insupportable"

"Il faut bien le dire, ce match n’a pas été exceptionnel. On le trouve quand même réjouissant, car en quart de finale les Gallois étaient pressentis comme les favoris de cette Coupe du monde. S’agissant de la qualité du jeu, nous étions au-dessus des Gallois. N’empêche que globalement, le match a été plutôt moyen : un carton rouge à la 30e minute, deux tirs sur la barre… On peut dire que des fragilités constantes persistent. Donc, la Coupe du monde, a-t-elle été réussie ? Clairement pas", a déclaré Daniel Herrero.

Daniel Herrero estime que Sébastien Vahaamahina sera sanctionné, car son coup de coude est "inadmissible". "Il est difficile d’être intolérant sur un acte de jeu, mais ce geste est moralement insupportable, il est d’une stupidité… C’est de la violence délibérée, elle est grave. C’est aussi une attestation pour le rugby de France que dans nos têtes, on n’était pas dans le rayonnement, pas dans le flamboyant".

"Sur le traitement et la construction du jeu, c’est plutôt inquiétant"

S’agissant des nouveaux joueurs de l’équipe de France (Antoine Dupont, Romain Ntamack, Damian Penaud et Virimi Vakatawa), Daniel Herrero a déclaré : "Ils sont plutôt jeunes, ils sont là depuis un an et demi. Mais dans le sport ça va assez vite. Et leur niveau de performance atteste qu’ils ont un potentiel pour le futur. Dans la qualité de la combativité, c’est plutôt pas mal. Mais sur le plan de l’allure générale, du traitement du jeu, de l’ardeur du jeu, de la ferveur dans le match et de la construction du jeu, c’est plutôt inquiétant.

Globalement, on a quelques talents qui laissent penser que, potentiellement, on repart sur un projet à quatre ans. Mais il ne faut pas tourner cette page sans l’avoir bien lue", a estimé Daniel Herrero.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !