Coupe du monde de rugby : les clubs amateurs se préparent 

Coup d'envoi de la Coupe du Monde de rugby au Japon, une première pour l'Asie. Le match d'ouverture se tient ce vendredi à 12h45 ( heure française ) entre le pays hôte et la Russie. La France, elle, joue demain contre l‘Argentine à 9h15. Des horaires pas toujours faciles pour les supporters restés en France. Mais dans les clubs amateurs, ceux-ci s'organisent pour vibrer avec les Bleus, comme c'est le cas à Toulouse...

France's captain Guilhem Guirado (C) takes part in a training session at the Tokyo stadium in Tokyo, on September 19, 2019, ahead of the Japan 2019 Rugby World Cup. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Reportage de Christine Bouillot.

 

À Toulouse, la capitale du rugby en France, l'effervescence s'accompagne d'une organisation innovante. Le TUC (Toulouse Université Club) notamment, choisit d'organiser un brunch. Dans ce club, c’est Francois Giraudeaux, ancien joueur et actuel dirigeant, qui gère toute l'organisation de ce brunch géant avec tous les licenciés du club.

"On a besoin de plein de petites mains, les joueurs senior feront des oeufs au plat, un barbecue. À 9h du mat', c'est parfait."

Car un match du XV de France à 9h15, ce n'est pas franchement dans les habitudes de l'ovalie. Demain, tous pourront pourtant se réunir autour d'un café et de croissants. Parce qu'une Coupe du monde, ce n'est que tous les 4 ans. Autant dire que Jean-Etienne Bernard, vice-président du TUC Rugby, est des plus enthousiastes.

"C'est la fête du rugby français. Il y a énormément de Toulousains dans la sélection dont quelques uns sont passés par le TUC !" J-E Bernard.

Si à Toulouse, le TUC vit dans l'ombre du grand Stade Toulousain, champion de France en titre et plus beau palmarès de l'histoire du rugby, on n'en reste pas moins chauvin. Surtout pour Élie Royo, joueur amateur. Ce dernier est très fier de voir autant de locaux dans le groupe, à l'image du jeune Romain N’Tamack, pressenti titulaire face à l'Argentine : "Que ce soient Romain ou les Toulousains en général, on a peut-être nos chances s'ils montrent la continuité de leur saison."

Un "effet Coupe du monde" ?

Même si le rugby français traverse une grave crise entre manque de résultats, affaires en interne et baisse du nombre de licenciés, Luca Broca croit fermement en un "effet Coupe du monde".

"Ils nous ont fait démentir les années précédentes, pourquoi pas cette année ?" Luca Broca

Les supporters sont prêts, il ne reste plus qu'aux Bleus à se sublimer. Ce qui est loin d'être gagné. Le rugby français traverse depuis des années une grave crise, en quête criante de résultats puisque le XV de France se classe actuellement à la 8ème place mondiale.

 

Tous les supporters ne sont pas aussi optimistes...

Ce XV de France cuvée Jacques Brunel ne fait plus vraiment rêver les foules. François fait partie de ces supporters qui doutent fort des chances tricolores dans cette Coupe du monde, ou du moins contre une Argentine qui semble redoutable même si "une qualif' semble envisageable".

"Comme en 2007, je pronostique une belle défaite pour le match d'ouverture. Ce sera très compliqué, il manque quelques cadres très importants en Équipe de France." François, supporter des Bleus