• « Trump repart en campagne: est il un bon président ? »

    Soumis par MargauxS le Mercredi 19 juin 2019 à 14:00
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Politique

    Donald Trump repart en campagne, en quête d’un second mandat. Coup d’envoi à Orlando en Floride. On demande aux auditeurs de Sud Radio si Trump est à leurs yeux un bon président. Aux Etats Unis les derniers sondages ne sont pas terribles pour lui.
     

    Oui ! Quel président sortant à la tête d’un pays affiche une croissance de 3,2% et un taux de chômage au plus bas depuis 50 ans  à 3,6%. 5
    millions d’emplois crées notamment dans le milieu ouvrier qui vote Trump. L’économie américaine était déjà repartie à la fin des années Obama mais Donald Trump a donné un coup d’accélérateur avec une baisse massive d’impôt pour les foyers et les entreprises. Tant pis pour la dette publique qui elle continue à gonfler.

    Donc des résultats économiques… et une politique qui défend les intérêts des américains ! Juste avant le lancement hier de sa campagne Donald Trump a tapé du poing sur la table. Coup de semonce pour stopper l’immigration illégale en provenance d’Amérique du Sud. « Plus d’aide financière américaine si vous ne vous occupez pas de vos migrants. La semaine prochaine ils sont tous renvoyés chez vous » dit il en visant le Guatemala. Voilà c’est brutal, c’est du Trump mais c’est efficace. Il a menacé de la même façon le Mexique qui depuis déploie 6 000 hommes à la frontière avec le Guatemala pour freiner l’immigration illégale vers les Etats Unis. 

    Oui mais Donald Trump traine quelques scandales…Son parti a perdu les élections de mi mandat…Les américains s’habituent à ses outrances mais quand même…Quels adversaires a-t-il sur sa route ?

    Et bien…Aucun…Pour l’instant. Chez les Républicains il a une base électorale solide. Personne n’ose l’affronter. En janvier la direction des Républicains a prêté allégeance au milliardaire. Chez les démocrates, ils sont 23 à vouloir concourir mais personne ne semble avoir les épaules pour rivaliser avec Donald Trump. Les démocrates semblent d’ailleurs dépassés. Le prochain match de la présidentielle se jouera sur les
    réseaux sociaux. L’équipe de campagne de Donald Trump aurait déjà investi plus de 15 millions de dollars dans de la publicité sur internet en ciblant son électorat. 

    Qu’est ce qui deviendrait irréversible si Donald Trump était réélu en 2020 ?

    Sans doute une guerre commerciale très dure avec la Chine. Malheureusement rien de bon pour le climat. La plus grande puissance mondiale ne fait rien pour lutter contre ses émissions de gaz à effet de serre. Enfin attention aux équilibres ou aux déséquilibres internationaux à venir. Le feu couve entre les Etats Unis et l’Iran et Donald Trump n’a rien réglé avec la Corée du Nord. Mais s’il est réélu en 2020 le président pourra se targuer d’une chose : les américains veulent de sa politique et son élection en 2016 n’était pas une erreur…

    FacebookTwitter
  • « Êtes-vous prêts pour la retraite à taux plein à 64 ans ? »

    Soumis par MargauxS le Jeudi 13 juin 2019 à 17:21
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Politique

    Ca y est c’est officiel ! Il va falloir travailler plus longtemps pour avoir une retraite à taux plein. Edouard Philippe l’a dit hier dans son discours de politique générale. On parle d’un âge pivot à 64 ans. On ne peut pas faire autrement que de travailler plus…Véronique Jacquier ?

    « Un âge d’équilibre sera défini… » dit Edouard Philippe. Comme dans le même extrait, il déclare que les français partent en moyenne deux ans plus tard que l’âge de la retraite légale on arrive à 64 ans. Voilà donc « l’âge d’équilibre » qui ne dit pas son nom. En fait les français partent en moyenne à 63 ans et demi pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

    Mais vous avez entendu le Premier Ministre jusqu’à la fin : il y aura des incitations à travailler plus longtemps. Cela signifie non seulement l’instauration d’un âge pivot mais pourquoi pas aussi un système de bonus si vous allez jusqu’à 66 ans par exemple. On n’y est pas encore !

    Mais on devine les arrières pensés d’Edouard Philippe. Alors faut-il travailler plus longtemps ? Est-ce logique. Oui ! Pas d’équilibre de notre régime de retraite avant 2030 et encore avec des prévisions de croissance optimistes. Et puis l’état a besoin d’argent. Il faut financer la dépendance. 10 milliards d’euros par an à partir de 2030.

    Oui mais est on en bonne santé et y a-t-il suffisamment d’emplois pour aller jusqu’à une retraite à 64 ?

    La retraite en Allemagne est à 67 ans. Tout est fait pour que les employés travaillent le plus longtemps possible dans de bonnes conditions. L’accent est mis sur la prévention dans les parcours de santé. La France doit s’en inspirer ! Nous sommes les champions pour mettre à la porte les plus de 50 ans ! 1 million 400 mille personnes sont dans une zone grise : plus d’allocation chômage mais trop jeune pour toucher une retraite. La précarité absolue. Edouard Philippe a promis hier un grand plan pour l’emploi des seniors. Le premier ministre a conscience que la liberté de choix pour partir à 62 ou 64 ans reste conditionnée au fait que le chômage recule. Le gouvernement est optimiste. Les français beaucoup moins….

    FacebookTwitter
Les rubriques Sudradio