Virginie Calmels garde la confiance d'Alain Juppé, malgré son soutien à Wauquiez

Alain Juppé et Virginie Calmels ©JEAN-PIERRE MULLER - AFP

Le maire de Bordeaux s'est exprimé ce mardi sur l'engagement de sa première adjointe dans la campagne de la présidences des Républicains derrière Laurent Wauquiez, en lui renouvelant toute sa confiance.

Aucun malaise à la mairie de Bordeaux. C'est le message qu'a renouvelé Alain Juppé, qui avait déjà démenti les rumeurs de tensions après le soutien affiché par Virginie Calmels, sa première adjointe, à Laurent Wauquiez, dans la course pour la présidence du parti Les Républicains.

"Elle continue, parce que je lui fais confiance, à assumer sa responsabilité de première adjointe et de vice-présidente chargée du développement économique, elle le fait très bien. Son travail sur l'attractivité économique de Bordeaux est tout à fait positif", a répété le maire de Bordeaux.

Quant à l'issue de la campagne pour le présidence du parti, Alain Juppé a rappelé sa position, qui n'a pas évolué ces dernières semaines : "Je ne veux pas m'en mêler. J'ai été chef de parti pendant des années et des années, j'ai perdu l'envie de m'y intéresser. Je ne labellise personne, je ne soutiens ni combat personne, sauf que j'ai fixé mes lignes rouges et si le parti franchissait ces lignes rouges, j'en tirerais les conséquences."

Propos recueillis par Christophe Bernard pour Sud Radio

Les rubriques Sudradio