Vers une augmentation des salaires dans la fonction publique ?

Luc Farré, secrétaire général de l'Unsa Fonction publique était l’invité de Sud radio le 23 juillet dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

Thumbnail
Les salaires des fonctionnaires n'ont pas augmenté depuis 2016.

La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, reçoit ce vendredi les syndicats de fonctionnaires pour le traditionnel rendez-vous salarial annuel.

 

Pas d'augmentation depuis 2016

Va-t-on vers une augmentation des salaires dans la fonction publique ?  "Il n’y a pas eu d’augmentation de salaires depuis 2016, rappelle Luc Farré, secrétaire général de l'Unsa Fonction publique. Nous attendons aujourd’hui de la nouvelle ministre des mesures concrètes et des perspectives, que les rémunérations des agents des trois versants de la fonction publique soient revalorisées. Rien n’a été fait durant ce quinquennat, jusqu’à présent."

Des primes ont pourtant déjà été versées à plus de 400.000 agents de la fonction publique d’état. "Ce n’est pas une revalorisation et cela ne concerne que 10% à 15% des agents, souligne Luc Farré. Un certain nombre d’agents ne peuvent être augmentés que si l’on revalorise la valeur du point d’indice. D’ici la fin du quinquennat, il faut qu’il y ait revalorisation des salaires des agents. Le Ségur de la santé a permis de mettre sur la table 8 milliards d’euros pour augmenter tous les personnels hospitaliers."

 

Des inégalités hommes-femmes

"Je note évidemment qu’il y a un changement d’attitude, estime le secrétaire général de l'Unsa Fonction publique. L’INSEE a dit dans une étude que les agents avaient vu leur salaire net moyen baisser de 12%. Nous souhaitons qu’Amélie de Montchalin confirme ce matin ces perspectives et nous annonce des évolutions concrètes et immédiates pour 2021, et pour le plus long terme. De reconnaître réellement et financièrement l’engagement des agents."

L’étude dévoilée par l’INSEE constate également un écart de 3% entre hommes et femmes, à poste égal. "Cela fait partie de nos priorités. Nous avons signé un accord d’égalité professionnelle femmes hommes, qui passe par l’égalité des rémunérations. Sur ce sujet, ce sont souvent des femmes qui ont moins de responsabilités que les hommes. Nous demandons à ce qu’elles en aient autant."

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !