Sondage : Ségolène Royal préférée à Nicolas Sarkozy

Ségolène Royal (©Bertrand Guay - AFP)
Ségolène Royal réfléchit toujours à la possibilité de mener une liste de rassemblement à gauche aux prochaines élections européennes ©BERTRAND GUAY - AFP

D'après un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Paris Match, en cas de remake du duel présidentiel de 2007, les Français préféreraient Ségolène Royal à Nicolas Sarkozy. Un retour remarqué pour celle qui pourrait mener une liste de gauche aux élections européennes.

C'est le retour de Ségolène Royal. L'ancienne ministre sort du bois, cet automne, avec la sortie d'un livre et ses prises de parole contre la hausse des taxes sur les carburants décidée par le gouvernement.

Ségolène Royal, que certains comme Patrick Kanner, pressent de prendre la tête d'une liste de rassemblement, à gauche, aux prochaines élections européennes, peut en tout cas se targuer d'une cote de popularité qui reste élevée.

 

 

Dans le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Paris Match du mois de novembre, l'hypothèse d'un duel entre l'ancienne ministre et Nicolas Sarkozy, remake du 2e tour de l'élection présidentielle de 2007, a été posée.

Et c'est Ségolène Royal qui arrive en tête, recueillant la préférence de 50 % des personnes interrogées, contre 45 % à l'ancien président de la République (5 % n'accordant leur préférence à aucun des deux).

Nicolas Hulot toujours la personnalité politique préférée des Français

Dans le baromètre mensuel des personnalités politiques, Ségolène Royal arrive d'ailleurs en 6e position avec 47 % d'opinions positives. Loin derrière les deux premiers, Nicolas Hulot (68 %) et Alain Juppé (59 %), mais largement devant Nicolas Sarkozy (39 %), François Hollande (36 %), Emmanuel Macron et Laurent Wauquiez (33 %) ou Jean-Luc Mélenchon (32 %).

Le président de la République perd d'ailleurs 8 points en un mois, en pleine grogne contre la hausse des prix des carburants. Quant à Jean-Luc Mélenchon, ce baromètre confirme qu'il paye sa virulence suite aux perquisitions menées par la justice à son domicile et au local de la France Insoumise.

Sondage réalisé par téléphone du 31 octobre au 3 novembre 2018, auprès d'un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Les rubriques Sudradio