Sondage : En Charente-Maritime, Olivier Falorni résiste à la vague En Marche 

Le député sortant divers gauche Olivier Falorni arriverait en tête au premier tour des élections législatives le 11 juin prochain, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Sud Ouest. 

Thumbnail

Il avait déjà réussi à battre Ségolène Royal en 2012. Cette fois-ci, Olivier Falorni, député sortant divers gauche, pourrait bien battre La République en Marche dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime à l’issue des élections législatives les 11 et 18 juin prochain. Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Sud Ouest, le député est crédité de 34 % des intentions de vote au premier tour, loin devant Otilia Ferreira, la candidate de la République en Marche qui culmine à 25 %. Suivent derrière Crédic Ruffié, candidat de la France insoumise à 15 % et Bruno Léal, candidat Les Républicains, à 12 %

sondage fallorni.jpg

Dans l’option retenue retenue dans notre sondage, trois candidats se maintiendrait donc au second tour des élections législatives avec des résultats très serrés. Si Olivier Falorni se place toujours en tête avec 41 % des intentions de vote, la candidate de la République en Marche le suit de très près avec potentiellement 39 % des voix. Des chiffres à manier avec des pincettes puisque les marges d’erreurs sont situées autour de trois points. Le candidat de la France insoumise reste lui loin derrière en ne gagnant que cinq points par rapport au premier tour pour atteindre les 20 %.

sondage falorni 2.jpg

L’enquête a été menée par téléphone du 2 au 6 juin 2017 auprès d’un échantillon de 685 électeurs, extrait d’un échantillon de 774 personnes, représentatif de la population de la 1re circonscription de la Charente-Maritime âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par canton.