Rachida Dati : "Paris est de plus en plus sale car il y a eu du laisser-aller !"

La candidate LR à la mairie de Paris, Rachida Dati, était l'invitée de Valérie Expert, mercredi 26 février, en direct du stand Village Semence-Sud Radio pour parler agriculture, propreté et logements sociaux.

Rachida Dati invitée de Valérie Expert, en direct du salon de l'Agriculture.

En visite au salon de l'Agriculture, la candidate Les Républicains à la mairie de Paris s'est rendue sur le plateau de Valérie Expert pour présenter son projet au sujet des agriculteurs, de l'éthique et de la propreté des rues de la capitale. Une des rares candidates à avoir arpenter les allées du salon. Mais ce n'est pas une première.

 

"Avant je venais soutenir nos agriculteurs, nos éleveurs en tant que députée européen", rappelle Rachida Dati. Une visite cette année plus axée sur les animaux domestiques, "c'est un véritable enjeux dans Paris", estime-t-elle. D'ailleurs, la candidate révèle avoir un chien depuis plus d'an, prénommé... Paname.

 

Paris ville sale ?

Interrogée sur les déjections canines, Rachida Dati précise qu'elles "aggravent les problèmes de saleté". "J'avais mis du civisme, que l'on puisse verbaliser ceux qui ne ramassent pas les déjections canines de leurs chiens", explique-t-elle. Une autre solution pour éradiquer ce fléau : "mettre des espaces canins pour que les gens puissent promener leurs chiens ou leurs chats sans être rejetés ou dérangés". 

Une contribution pour davantage de propreté. "Paris est de plus en plus sale car il y a eu du laisser-aller", juge-t-elle. L'organisation des services de propreté n'a pas été "réorganisée depuis 2001", souligne la candidate. Si aujourd'hui, 7.000 agents sont sur le terrain, Rachida Dati estime qu'il "en faudrait beaucoup plus avec plein de nouveaux outils, dont l'intelligence artificielle".