Pierre Larrouturou : en taxant la spéculation bancaire "on pourrait rembourser le plan de relance"

Pierre Larrouturou, député européen, fondateur de Nouvelle Donne et candidat à la primaire populaire de la gauche, était l’invité du “petit déjeuner politique” de Philippe David le 12 juillet 2021 sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 7h40.

Pierre Larrouturou, interviewé par Philippe David sur Sud Radio le 12 juillet 2021 à 7h40.

Pierre Larrouturou : "On doit tous faire plus attention"

Emmanuel Macron a annoncé une allocution à 20 heures, lundi 12 juillet après un Conseil de défense sanitaire prévu à l’Élysée en fin de matinée et ce alors que le nombre de cas de Covid-19 en France augmente et que le variant Delta inquiète de plus en plus. Le chef de l’État est attendu sur de possibles nouvelles mesures de lutte contre la pandémie. "On doit tous faire plus attention", concède Pierre Larrouturou qui ne manque pas de rappeler les confinements passés et les "plus de 100.000 morts avec ce virus". "Il faut qu’on arrive à se vacciner nettement plus", estime-t-il. "En Italie, sans avoir d’obligation, 90% des médecins et des infirmiers sont vaccinés", souligne le député européen.

Pour lui, le problème est que "le gouvernement s’est mis à dos tellement de monde", notamment le service public hospitalier déjà plusieurs fois en grève, que "quand une parole vient d’Emmanuel Macron, dans le milieu médical comme ailleurs, elle est très mal reçue parce qu’il avait fait beaucoup de promesses qu’il n’a pas tenues". "Ce vaccin marche très très très bien", explique le député européen qui appelle les Français à se faire vacciner.

 

 

"Le fonctionnement démocratique de la France est catastrophique"

Le Conseil de défense sanitaire, de nouveau sur le devant de la scène, continue de poser les mêmes problématiques sur sa tenue dans le secret. Pour Pierre Larrouturou, ces Conseils de défense posent effectivement problème, "mais de toute manière, le fonctionnement démocratique de la France est catastrophique depuis très longtemps, et ça s’est encore aggravé", regrette le président de Nouvelle Donne.

"On est le seul pays d’Europe où il y a autant de violence", dénonce-t-il en rappelant l’absence de "réponse politique" à la crise des Gilets Jaunes. "C’est une vraie crise sociale", prévient Pierre Larrouturou, mais "la seule réponse a été d’envoyer la police". "On est un pays qui crève, ou qui souffre, par le manque de dialogue. Manque de dialogue avec les Gilets Jaunes, avec les syndicats pour préparer la réforme des retraites, avec l’Assemblée nationale", énumère le député européen qui va plus loin en qualifiant la France de "seul pays d’Europe où l’on a un système aussi monarchique".

Pierre Larrouturou n’est pourtant pas immédiatement favorable à l’obligation vaccinale chez les soignants, préférant "le dialogue", comme ce fut le cas en Italie. "On ne va pas montrer du doigt des gens qu’on applaudissait tous les jours à 20h il y a quelque temps, mais je crois qu’il faut qu’on soit capables d’expliquer et de mettre en place des systèmes de vaccination encore plus efficaces", explique le président de Nouvelle Donne.

 

"Il est temps de créer une taxe sur la spéculation"

Emmanuel Macron pourrait également parler de la fin du quinquennat et de la réforme des retraites, que le gouvernement voudrait finaliser avant la présidentielle, avec un report de l’âge légal de départ. "Je pense qu’il y a une réforme radicalement différente de celle de Bruno Le Maire", explique Pierre Larrouturou. Alors que Bruno Le Maire veut une réforme des retraites pour payer la dette et équilibrer le système, Pierre Larrouturou, également rapporteur du Budget au Parlement européen, explique qu’il faut "une taxe sur la spéculation". "Pour rembourser le plan de relance, ce n’est pas en diminuant les retraites qu’on trouvera la bonne solution, c’est en taxant la spéculation", propose l'eurodéputé.

Il souligne la différence de taxes qu’il y a entre les ménages, qui tous sans exception, "payent 5,5 % la TVA" alors que "sur les marchés financiers c’est 0,0% la TVA". "70% des députés européens disent : ‘il est temps de créer une taxe sur la spéculation’". Une taxe qui ne doit même pas être aussi élevée que la TVA, précise Pierre Larrouturou, puisqu’une taxe de 0,1% "donnerait chaque année 60 milliards". Ainsi, "on pourrait rembourser le plan de relance sans demander un centime à Monsieur et Madame Toulemonde et sans baisser les retraites". Or, c’est Bruno Le Maire qui a "bloqué la négociation" sur l’instauration de cette taxe, souligne le rapporteur du Budget du Parlement européen.

 

"On va vers le chaos social et climatique"

Dans son allocution, le président de la République pourrait se prononcer sur l'extension du pass sanitaire. Pour éviter une fracture entre les citoyens, Pierre Larrouturou appelle à "d'abord expliquer que le vaccin est possible, n'est pas dangereux". S'il reconnaît que "certains laboratoires pharmaceutiques n'ont pas toujours été exemplaires", il invite à "tous se vacciner", car si les risques sont "marginaux", les effets, eux sont "massifs".

Candidat à la primaire de la gauche, avant la présidentielle de 2022, le président de Nouvelle Donne estime si rien n'est fait, "on va vers le chaos social et climatique" et appelle à mener "des politiques différentes", possibles "si la gauche se rassemble".

 

"Il faut qu'on se réunisse"

Après la primaire des écologistes, où cinq candidats vont s'affronter, Pierre Larrouturou souhaite que le gagnant "rentre dans une primaire collective", prenant l'exemple sur Joe Biden aux États-Unis. "Il faut qu'on se réunisse, qu'on ait un candidat et une équipe qui fasse campagne", appelle-t-il.

Après le meurtre d'un jeune vendeur à Claye-Souilly (Seine-et-Marne), la question de la présence sur le territoire d'un étranger multirécidiviste se pose. "Le problème n'est pas de savoir si on est Sénégalais ou non, mais de savoir comment on arrive à péter un plomb, à avoir des actes de folie", réagit le député européen "choqué" par ce drame.

 

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique" avec Philippe David

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !