Pierre Hurmic : "les Français souhaitent que l'écologie entre enfin dans la gestion de nos villes"

Arrivé en tête des élections municipales à Bordeaux, Pierre Hurmic, avocat de métier, a promis de lutter contre "un urbanisme désordonné" et s'est réjoui que "l’écologie entre enfin au cœur de la gestion de nos grandes villes."

Pierre Hurmic sera le nouveau maire de Bordeaux. © AFP

Pierre Hurmic était l'invité de Patrick Roger le 29 juin 2020 au cours de la matinale spéciale dédiée aux résultats des élections municipales.

 

"Les écologistes ont réussi de jolis paris"

Pierre Hurmic s’est réjoui du passage de la majorité municipale à Bordeaux aux écologistes, après avoir eu pendant 73 ans un maire de droite. "Au plan national, il y a le souhait que l’écologie entre enfin au cœur de la gestion de nos grandes villes. Je pense que c’est la grande leçon que tout le monde tire de cette élection. Malgré les soubresauts de l’ancien monde, on a quand même réussi de jolis paris dans des villes comme Lyon, Strasbourg et Bordeaux."

L’écart entre les candidats s’est creusé au second tour. Le résultat risque d’ailleurs de ne pas être représentatif de la population de Bordeaux. "L’abstention me préoccupe plus que les écarts de voix entre les candidats", a déclaré Pierre Hurmic à ce propos. "Cela m’étonne d’ailleurs que les médias n’ont pas parlé de cette abstention une fois que les résultats ont été annoncés."

"Il faut réinventer la démocratie locale"

"Je pense qu’il faut réinventer la démocratie locale. Quand pendant la campagne on disait ‘on respire’, on disait aussi que la démocratie doit mieux fonctionner à Bordeaux. Cette démocratie intermittente tous les six ans, ça ne marche plus", a déclaré Pierre Hurmic.

Écologiste, Pierre Hurmic a déclaré qu’il lutterait contre "un urbanisme désordonné. On a beaucoup bétonné ces dernières décennies. J’avais pris l’engagement d’examiner tous les nouveaux projets à la lueur des nouveaux impératifs écologiques, climatiques et sociaux. On a été élus pour ça, maintenant il va falloir le faire."

L’encadrement des loyers arrive bientôt à Bordeaux

Pierre Hurmic a aussi promis de s’attaquer à la pénurie de logements accessibles. "Nos enfants n’ont plus les moyens de se loger dans la ville. On encourage l’étalement urbain". Il se dit favorable à l’encadrement des loyers : "la loi nous autorise à l’expérimenter, il ne faut pas s’en priver. Je suis aussi favorable à la mobilisation des logements vacants. Il y en aurait 11.000 à Bordeaux. Il faut tout faire pour les remettre sur le marché de la location".


Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !