Philippe Serre : "Macron présente, à tort, les retraités d'aujourd'hui comme une génération dorée"

Philippe Serre : "Macron présente, à tort, les retraités d'aujourd'hui comme une génération dorée"

Philippe Serre (Président de la Fédération nationale des associations de retraités) était ce jeudi l'invité de Véronique Jacquier dans le Grand Journal de 18h.

À l'occasion de l'interview qu'il a accordée à Jean-Pierre Pernaut ce jeudi dans le JT de 13h sur TF1, Emmanuel Macron a assumé son intention de mettre les retraités à contribution, tout en montrant de l'empathie vis-à-vis de ces derniers, se défendant de les considérer comme "des portefeuilles". Un message que n'a guère apprécié Philippe Serre, président de la FNAR (Fédération nationale des associations de retraités).

"Macron nous remercie, nous les retraités, mais pour ma part, je ne lui dis pas merci !"

Invité de Véronique Jacquier dans le Grand Journal de 18h, l'intéressé a ainsi expliqué pourquoi, selon lui, l'effort demandé aux retraités s'avère injuste et discriminatoire. "Macron nous remercie mais, pour ma part, je ne lui dis pas merci ! En ciblant seulement une partie des retraités, ceux qui subissent l'augmentation de la CSG, il est tout simplement sur une démarche de discrimination. Il se déconnecte donc de ces 7 millions de retraités - sur les 16 millions de retraités que nous sommes aujourd'hui - qui vont subir l'augmentation de la CSG sans aucune compensation", a-t-il d'abord affirmé.

"Macron nie un peu ce que sont les retraités d'aujourd'hui et ce qu'ils ont fait de leur histoire. Il nous présente à tort comme une génération dorée, ce qui n'est pas le cas du tout !", a-t-il par ailleurs ajouté, tenant à rappeler que la période active des Français, désormais à la retraite, n'avait rien de comparable à celle d'aujourd'hui. "Je ne sais pas si Emmanuel Macron a vraiment raison parce que l'on travaillait plus de 45h par semaine et on faisait des semaines de 6 jours. On n'était pas non plus dans cette génération dorée qu'il veut bien dire. Je crois qu'il est en train d'installer un malaise au sein même des retraités, par cette discrimination. Ce malaise, qui est en train de naître, va empirer", a-t-il encore insisté

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview disponible en podcast

 

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

rey
- Vendredi 13 avril 2018 à 08:12
ma mere vit seule et a 500 euros de retraite en comptant aussi la complementaire alors elle est ou la retraite doree c.......
Jean-François
- Vendredi 13 avril 2018 à 14:08
Jupiter Macron prend les retraités pour des imbéciles en les "remerciant" comme il le fait...
Un voleur qui vous remercie pour vous avoir volé dans votre poche le fruit de notre travail !
Grotesque personnage qui supprime ou diminue de façon conséquente l'impôt sur la fortune pour en final prendre dans la poche des modestes retraités.
De plus, il est erroné de laisser croire que ce ne sont que les petites retraites supérieures à 1200€ bruts qui sont touchées, ce sont en final l'ensemble des revenus du ménage qui sont pris en compte y compris les retraites les plus basses !
Pour preuve, le retraite de mon épouse qui est de 850€ est taxée, la mienne de 1425€, y compris celle de 1€, (un euro) qui est ramenée à 0.98€/mois !
Pour mémoire, je perçois une retraite de janvier 2018 inférieure de 4€ à celle qui m'était payée en Mai 2012 ! Imaginez ce qu'est devenu mon pouvoir d'achat en 6 années après les hausses incessantes des prix en tous genres, loyer, EDF, gaz, carburants.... !
En discriminant les retraités de la sorte, ce triste individu finit par "radicaliser" nombre de citoyens qui en ont par dessus la tête des politiques et de leurs magouilles...
Un avion rafale qui vole coûte 39.000€ de l'heure, imaginez ce que nous coûte les 280 avions de notre armée sur une année....La France est riche, très riche même....Il faut bien trouver des sous pour son train de vie...
C'est terminé, je ne voterai plus jamais, la politique est en train de détruire tout le civisme dont je suis porteur.
Merci à Sud radio de donner la parole aux auditeurs, le "parler Vrai" de celles et ceux qui chaque jour au quotidien ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts........

RIVIER
- Dimanche 15 avril 2018 à 16:38
Le commentaire de REY montre très bien l'arbitraire et l'absurdité gravissime du personnage Macron qui ose oh mensonge dire qu'il n'est pas que le président des riches . C'est à vomir d'irrespect à l'égard des français ( et des plus modestes . L'équipe gouvernementale et Macron sont en-dessous de tout ...................

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio