Olivier Dussopt : "Emmanuel Macron aura des échanges plus approfondis avec les maires"

Pour Olivier Dussopt, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics, la nouvelle rencontre d'Emmanuel Macron avec les maires ne sera pas "un grand meeting". Le secrétaire d'État salue également la création d'une liste des "gilets jaunes". Olivier Dussopt était l'invité du "Petit-déjeuner politique Sud Radio" le 24 janvier 2019.

Thumbnail

"Pas un grand meeting"

Selon Olivier Dussopt, la nouvelle rencontre d’Emmanuel Macron avec des maires, ce jeudi 24 janvier 2019, ne sera pas un grand meeting, contrairement à l’impression que certains avaient pu avoir lors de rencontres passées. "Il s’agissait de rencontres avec plusieurs centaines de maires à chaque fois, qui avaient des questions et des interpellations. Cette fois-ci, le président de la République a souhaité aborder des questions qui méritent plus de développement. Pendant ce déjeuner, nous serons dans un format qui permet des échanges plus approfondis", a-t-il expliqué.

Les positions de Laurent Wauquiez impliquent du clivage

Interrogé sur l’échange prévu entre Emmanuel Macron et Laurent Wauquiez, Olivier Dussopt nous a confié : "Le président de la République et le Premier ministre organisaient très régulièrement des rencontres avec les présidents de Régions et, jusqu’ici, Laurent Wauquiez n’y participait pas. Cette fois-ci, il a décidé de venir et c’est bien. Ce sera l’occasion d’un échange républicain parce que le président de la République a cette particularité, il respecte tous les élus de ce pays et tous les Français de manière générale".

S’agissant des positions divergentes des deux hommes, Olivier Dussopt a déclaré : "Ils ne sont pas toujours d’accord, certes. Laurent Wauquiez avait sonné l’alerte sur les 80 km/h et le pouvoir d’achat. Tout le monde le sait, Laurent Wauquiez défend des positions qui sont très souvent minoritaires. Cela implique du clivage, cela implique du débat".

Olivier Dussopt salue la liste des "gilets jaunes" aux élections européennes

Interrogé par Patrick Roger au sujet de la décision des "gilets jaunes" de constituer une liste pour les européennes, Olivier Dussopt a répondu : "Lorsque des hommes et des femmes veulent porter un projet pour leur pays, la meilleure façon de l’exprimer est de participer aux élections. Nous avons la chance d’être dans un pays démocratique, qui autorise chacune et chacun à porter ses idées et à les défendre dans le meilleur cadre qui soit, c’est-à-dire les élections. Car les élections, c’est avant tout un moment de confrontation mais au sens le plus noble du terme, sans la violence, sans les invectives".

"Améliorer la gestion de la fonction publique et la carrière des agents"

S’agissant de sa propre action, Olivier Dussopt a déclaré qu’il s’attachait à "améliorer la qualité de service sur tout le territoire pour l’usager des services publics". "Notre objectif est d’améliorer à la fois la gestion de la fonction publique et la carrière des agents publics. Il s’agit de donner plus de liberté aux employeurs dans leurs modes de recrutement mais aussi donner de nouveaux droits aux agents publics, dans leur carrière. Nous allons par exemple introduire des dispositions pour l’égalité des femmes et des hommes. Nous allons faciliter l’accès à la formation et donc à l’évolution professionnelle", a-t-il expliqué.

Cliquez ici pour écouter  "L’invité politique"  avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !