Muriel Pénicaud : "Nicolas Hulot est à fond sur (les) dossiers, je le vois travailler et agir"

Muriel Pénicaud : "Nicolas Hulot est à fond sur (les) dossiers, je le vois travailler et agir"

Muriel Pénicaud (Ministre du Travail) était ce jeudi l'invitée du petit-déjeuner politique au micro de Patrick Roger et Michaël Darmon.

Invitée ce jeudi du petit-déjeuner politique, au micro de Patrick Roger et Michaël Darmon, Muriel Pénicaud s'est notamment exprimée quant à l'hypothèse de voir Nicolas Hulot quitter le gouvernement dans un futur proche. 

Alors que ce dernier a laissé plané le doute mercredi sur un éventuel départ cet été, la ministre du Travail a plus ou moins éludé la question, tout en prenant soin de rappeler que l'ex-animateur de télévision avait toute sa place au gouvernement et qu'il y prenait une part active. "Nicolas Hulot, comme tous les autres ministres, est à fond sur (les) dossiers. Il y a quelques jours, nous étions ensemble en train de promouvoir les emplois verts (...) tous les jours je le vois, comme tous les autres, travailler et agir. Je peux vous dire que c'est passionnant d'être ministre, c'est pas facile mais c'est passionnant", a-t-elle d'abord affirmé, sans véritablement répondre. "Je n'ai rien à lui dire, il est là tous les jours et je ne crois pas que ce soit ça le sujet", a-t-elle ajouté, visiblement embarrassée. 

Interrogée par ailleurs sur l'actualité récente, à commencer par cette seconde opération d'expulsion des zadistes qui a lieu actuellement sur le site de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), Muriel Pénicaud a rappelé que cette nouvelle intervention s'inscrivait dans une logique de fermeté, face aux occupants illégaux. "Le Premier ministre et le ministre en charge de la sécurité appliquent exactement ce que l'on a dit. D'abord permettre à ceux qui veulent avoir un projet agricole, et dans la légalité, de le faire. Ensuite, il reste ceux qui ne veulent pas entrer dans la légalité et ceux-là n'ont pas de raison de rester. Il faut faire respecter l'État de droit", a-t-elle ainsi indiqué.

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview de Muriel Pénicaud, invitée du petit-déjeuner politique

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio