Laetitia Avia: "Je ne comprends pas la décision de Chantal Jouanno

Invitée du "Petit déjeuner politique", la députée LREM de Paris réagissait notamment à la décision de Chantal Jouanno, présidente de la commission nationale du débat public. Cette dernière annonçait hier-soir, sur France 2, renoncer à piloter le grand débat national voulu par le gouvernement, tout en conservant sa fonction et la rémunération qui va avec, 14.666 euros par mois. Décision incompréhensible pour Laetitia Avia.

Thumbnail

"Mme Jouanno avait l'opportunité de donner corps à cette fonction".

Le grand national qui s'ouvre la semaine prochaine était l'occasion de donner de la visibilité aux activités de la commission nationale du débat public, estime Laetitia Avia, après la polémique sur le salaire de Chantal Jouanno. "C'est une question de cohérence, et de réponse adaptée à la question que se posent les français, c'est à dire: qu'y a t-il derrière cette rémunération de 15.000 euros? Elle décide de ne plus piloter le grand débat mais de rester présidente et donc de conserver  cette rémunération. Je comprends pas vraiment cette décision".

La cagnotte pour l'ex-champion qui a boxé des gendarmes? "Une honte !"

Laetitia Avia est revenue sur cette cagnotte clôturée par Leetchi après avoir dépassé les 117.000 euros, en faveur de Christophe Dettinger. (La somme ne pourra servir qu'à couvrir d'éventuels frais de justice, précise Leetchi). "C'est honteux de lui trouver des excuses. Ce n’était pas un boxeur, il n'y avait pas de ring. C'est un gendarme qui a été tabassé par un agresseur".

 

Courriers racistes, "je porte systématiquement plainte"

Après avoir reçu des courriers racistes, Laetitia Avia indique avoir déposé plainte, tout comme Hervé Berville et Jean-François Mbaye, autres députés LREM. Elle précise aussi porter plainte lorsque des propos racistes sont tenus en ligne.