Jean Lassalle : "Les Gilets Jaunes reprendront sous d’autres formes"

Jean Lassalle, député des Pyrénées Atlantiques et président du mouvement Résistons, était l’invité politique de Patrick Roger le 6 mars sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 7h40.

Thumbnail

Invité du petit déjeuner politique mercredi 6 mars, le député des Pyrénées Atlantiques et président du mouvement Résistons est revenu sur l'attaque de deux surveillants ce mardi à la prison de Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne : "nous sommes dépourvus, nous ne savons pas gérer les détenus radicalisés. Nous ne savons pas où les mettre. Nous ne sommes pas au point du tout. Il faut créer un lieu spécialisé."

Quasi invisiblité médiatique

Le fondateur du mouvement Résistons dénonce par ailleurs son invisibilité médiatique sur la plupart des radios et télévisions, y compris les chaînes parlementaires : "Dans la Revue politique et parlementaire, pas un mot sur le fait que j'ai enfilé un gilet jaune dans l’hémicycle, alors que l’on veut montrer que le monde politique a compris ce qui se passait ! On ne peut pas construire quelque chose tant que de telles pratiques existeront en France. Les Gilets Jaunes reprendront sous d’autres formes."

Un million d'euros à trouver

Jean Lassalle confirme par ailleurs vouloir mener une liste lors des prochaines élections européennes : "J’ai cette intention de lancer une liste aux européennes. J’ai des chefs d’entreprises, beaucoup de maires pour ma liste citoyenne. Le problème, c’est le million d’euros. Comment voulez-vous le trouver quand vous êtes un mouvement naissant, mais que vous représentez quelque chose ?"

 

Cliquez ici pour écouter  "L’invité politique"  avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !