Hugues Renson : "Je suis plus que jamais candidat à la Mairie de Paris !"

Hugues Renson, député LREM de Paris, candidat à l’investiture aux municipales de Paris, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 13 juin 2019, animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger. 

Thumbnail

Hugues Renson : "Il y a à Paris un millefeuille politico-administratif qui produit du conflit, de l'inefficacité et une dilution des responsabilités"

La bataille des municipales pour Paris fait rage. Il y a eu le discours de politique générale du Premier ministre, le 12 juin 2019. "J'ai entendu un discours très important, après une période d'une rare intensité vécue par le pays, explique Hugues Renson. Le président de la République a expliqué, à l'issue du Grand Débat national, qu'il souhaitait changer de méthode et donner un nouveau cap pour son quinquennat, c'est ce que le Premier ministre a annoncé hier, avec un changement de ton qui était indispensable. On a donné un nouveau souffle, notamment pour l'écologie et la justice sociale. L'écologie est un combat qui doit tous nous unir, quelles que soient nos appartenances partisanes et nos parcours, il y a une urgence climatique.

Le Premier ministre a aussi expliqué qu'il souhaitait mettre un terme à un millefeuille administratif qui existe en France et qui pénalise l'action des territoires. Je suis très heureux parce que c'est une proposition que j'ai moi-même faite pour changer les choses à Paris : il y a, à Paris, un millefeuille politico-administratif qui produit du conflit, de l'inefficacité et une dilution des responsabilités. Personne n'est jamais responsable de rien entre les arrondissements, la Mairie centrale et la Région. Le système politique, à Paris, produit du conflit entre les arrondissements, entre les arrondissements et la Mairie de Paris, et dilue les responsabilités. Les Parisiens sont écartés des décisions qui les concernent, ils doivent retrouver du pouvoir sur leur quotidien, c'est le sens de ma candidature".

Hugues Renson : "Je suis plus que jamais candidat à la Mairie de Paris !"

La République En Marche lance sa campagne des municipales la semaine prochaine. "Je suis plus que jamais candidat à la Mairie de Paris ! J'ai pris beaucoup de temps pour réfléchir, pour consulter. Il n'y a jamais trop de candidats et j'ai le sentiment que, rien de ce que je peux croire bon pour cette ville, n'était jusqu'à présent avancé par les autres candidats. 

Le problème n'est pas le nombre ! Ce qui compte, c'est de choisir le bon candidat, la bonne méthode et la bonne vision qui répondront aux aspirations des Parisiens. On ne parle pas du tout des Parisiens qui se demandent ce qu'on pourra faire de différent, de plus et de mieux qu'Anne Hidalgo."

"Le principe des primaires n'a pas été retenu par le parti auquel j'appartiens pour le moment"

Comment trancher ? Faut-il des primaires ? "Je pense en tout cas qu'il faut du temps et aller à la rencontre des Parisiens. Nous n'avons pas les mêmes profils ni les mêmes parcours politiques. J'ai travaillé pendant dix ans auprès de Jacques Chirac, j'en suis très fier. Nous avons des rapports différents à la ville. Paris, c'est ma ville, c'est ma vie. Le principe des primaires n'a pas été retenu par le parti auquel j'appartiens pour le moment.

On a expliqué qu'on ferait de la politique différemment, avec bienveillance, horizontalité et faire émerger de nouvelles têtes. Ce n'est pas pour reproduire deux ans après les méthodes partisanes que nous dénoncions lorsque nous avons soutenu Emmanuel Macron. Je n'ai pas peur du débat."

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !