Gérald Darmanin ministre de l’Intérieur : "Nous attendons un soutien indéfectible aux policiers"

Olivier Hourcau, secrétaire général adjoint du syndicat de police Alliance, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 7 juillet. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Thumbnail
Gérald Darmanin succède à Christophe Castaner.

Un homme de droite succède à un homme de gauche Place Beauvau. Gérald Darmanin succède à Christophe Castaner. Au-delà de toute couleur politique, est-ce une bonne nouvelle ?

 

Une haine anti flics

"C’est un homme à la place d’un autre homme, estime sobrement Olivier Hourcau, secrétaire général adjoint du syndicat de police Alliance. Les policiers ne font pas de politique. Ce que l’on attend, c’est un ministre qui nous écoute, un soutien indéfectible."

"Nous avons pu voir ces derniers temps un fort malaise monter dans nos rangs, une stigmatisation et une haine anti flics comme jamais il n’y en a eu, souligne le syndicaliste. Aujourd’hui, les policiers ont besoin d’actes et de soutien. Il faut absolument qu’il montre dès sa prise de fonctions un soutien indéfectible aux policiers."

 

Se battre pour les policiers

Gérald Darmanin s’y connaît certainement en termes de moyens, lui qui était jusque-là en charge du budget. "Nous réclamons un plan Marshall sur nos conditions de travail, rappelle le secrétaire général adjoint du syndicat de police Alliance. Comme souvent, Bercy s’oppose aux différentes demandes venant des ministres. Nous espérons qu’il va se battre pour les policiers, pour les conditions de travail, tout ce que nous attendons depuis quelques mois."

Après deux ans de procédures, la cour d'appel de Paris a ordonné, début juin, la reprise des investigations sur les accusations de viol concernant le ministre. Pour l’association féministe Nous toutes, sa nomination constitue, littéralement, "un foutage de gueule". "Il y a une instruction en cours. Tout citoyen a droit à la présomption d’innocence, y compris les policiers, rappelle Olivier Hourcau. Si, demain, le ministre est condamné, il en assumera les conséquences."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !