F. Bayrou : “Il y a des points de rencontre entre Juppé et Fillon”

Le président du MoDem a réitéré son souhait de voir un rapprochement entre Alain Juppé et François Fillon pour la primaire à droite l’an prochain, estimant qu’ils ont “quelque chose à faire ensemble”.
Invité de Territoires d'infos sur Sud Radio et Public Sénat, François Bayrou est revenu sur sa position à l'égard de la primaire à droite qui se déroulera l'an prochain."J'ai indiqué que, s'il y avait un candidat qui se dégageait des primaires de l'opposition, je pouvais le soutenir, si c'était quelqu'un qui avait cette capacité de rassembler, une approche juste, même si on n'est pas d'accord sur tout. Après, si ça s'avérait impossible, je verrais", a indiqué le président du MoDem, n'écartant donc pas totalement l'hypothèse d'une 4e candidature à l'élection présidentielle en 2017.

Alain Juppé et François Fillon ont “quelque chose à faire ensemble”

François Bayrou a toutefois répété les points d'accord qu'il partage avec Alain Juppé, appelant de ses vœux un rapprochement du maire de Bordeaux et de l'ancien Premier ministre François Fillon : "C'est eux qui seront maîtres du jeu. Je me suis seulement risqué à dire qu'il y a des points de rencontre entre Juppé et Fillon. Pas tant sur les lignes du programme – je ne suis d'ailleurs pas sûr d'être complètement d'accord avec l'un ou avec l'autre –, mais il y a des points de rencontre de personnalités, de démarche politique, d'attitude plus respectueuse, plus rassembleuse chez l'un et chez l'autre et, pour moi, ils ont quelque chose à faire ensemble."

“Je redoute que la primaire défavorise les plus équilibrés”

Un ticket Juppé-Fillon permettrait, selon François Bayrou, d'avoir à la tête de l'Etat "une personnalité qui permette aux gens de vivre et travailler ensemble" et d'éviter les écueils qu'il attribue aux primaires. "Vous savez les doutes que j'ai sur le mécanisme de la primaire, a confié le maire de Pau. Regardez aux Etats-Unis qui est en tête de la primaire des Républicains : c'est Donald Trump. C'est un mécanisme dont je redoute qu'il défavorise les plus équilibrés. C'est ça, mon inquiétude."
Regardez l'interview de François Bayrou, président du MoDem et maire de Pau, invité de Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio