Euro : Frédéric Péchenard veut "interdire les fans-zones à Paris"

Le directeur général des Républicains se dit "terrorisé" à l'idée de créer un lieu de rassemblement pour "100 000 personnes, tous les soirs, sous la Tour Eiffel", à l'occasion de l'Euro de football, qui se déroulera au mois de juin en France.

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, le directeur général des Républicains Frédéric Péchenard, a confié qu'il était contre la mise en place de fans-zones à Paris pour l'Euro 2016 de football en France au mois de juin, pour des raisons de sécurité."Quand j'entends que Mme Hidalgo à Paris veut créer une fan-zone sous la Tour Eiffel pour accueillir 100 000 personnes tous les soirs pendant un mois, je suis absolument terrorisé, a confié l'ancien directeur général de la police. Je suis contre parce que c'est offrir aux terroristes une possibilité de faire un attentat massacre, de faire des actions extrêmement simples."D'après lui, "il faut interdire les fans-zones à Paris" et, dans les villes de province, juger "au cas par cas".Une recommandation qui ne doit toutefois pas remettre en cause l'organisation de l'événement en France au mois de juin : "La vraie question qui se pose, c'est est-ce qu'on doit continuer à vivre malgré le terrorisme ou est-ce qu'il faut rester calfeutré chez soi ? Je pense qu'il faut continuer à vivre, donc organiser l'évènement. Bien sûr c'est difficile, bien sûr c'est dangereux, mais, finalement, arrêter de vivre, c'est donner raison aux terroristes. La résilience, le courage dont on doit faire preuve, c'est de faire cet événement."Regardez l'interview de Frédéric Péchenard, directeur général des Républicains, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat