Emmanuel Macron vous a-t-il convaincus ?

Que penser des annonces faites par le président de la République hier ? C’est le débat du jour dans "Info vérité" sur Sud Radio le 26 avril. Avec pour invités :
- Sylvie Brunet, ancienne DRH, candidate aux élections européennes sur la liste « Renaissance » de la République En Marche ;
- Jérôme Sainte-Marie, politologue, fondateur de PollingVox, et auteur du « Nouvel ordre démocratique » (Éditions du Moment) ;
- Adel, Gilet Jaune, membre du collectif de Rungis ;
- Francis Palombi, président de la confédération des Commerçants de France, et référent LREM pour la Lozère.
Info Vérité est diffusée tous les jours à 7h10 et 9h15.

Thumbnail

C’est la conclusion du Grand débat. Emmanuel Macron devait renverser la table, disaient ses proches. Mais si c’est le cas, elle avait été soigneusement débarrassée auparavant… Pas de RIC, ni de prise en compte du vote blanc ou du vote obligatoire. Pour le social, c’est le flou artistique, avec une retraite maintenue à 62 ans mais avec un allègement de la durée de cotisation. Quant à l’impôt sur le revenu, il baisse de cinq milliards, mais on ne sait pas pour qui. Seuls 42% des foyers le paient. Il va aussi falloir que les architectes se mettent à l’œuvre pour préparer les classes à 24 élèves pour la prochaine rentrée…

Le fléau du chômage de longue durée

"Il a acté un changement de méthode, estime Sylvie Brunet, ancienne DRH, candidate aux élections européennes sur la liste « Renaissance » de la République En Marche. Le cap reste le bon, on en voit d’ailleurs les premiers résultats. Le fléau, par rapport aux voisins européens, c’est le chômage, surtout structurel et de longue durée. Il va falloir s’attaquer à ce sujet. C’est un travail de formation, et aussi sur la mobilité, un des grands freins".

Emmanuel Macron vise par ailleurs le retour au plein emploi fin 2022. Mais pour revenir au plein emploi, il faudrait mettre les seniors au travail, sachant en plus qu’on est désormais senior à 45 ans. "Passé un certain âge, on trouve plus difficilement du travail, en particulier pour les femmes, confirme l’ancienne DRH. Cela progresse. Mais il n’y a pas que le sujet des seniors. Nous avons un marché du travail beaucoup plus discriminant ; les jeunes et les moins jeunes y sont très sensibles. Il faut aussi se former tout au long de la vie".

En tant que membre du CESE, que pense-t-elle par ailleurs de l’arrivée de 150 citoyens tirés au sort au sein de la troisième assemblée du pays ? "C’est une très bonne chose. Nous avons déjà eu une trentaine de citoyens tirés au sort, cela s’est très bien passé. Cela va beaucoup enrichir nos débats et nos échanges".

Cliquez ici pour écouter "Info Vérité" présentée par Véronique Jacquier

Retrouvez "Info Vérité" du lundi au vendredi avec Véronique Jacquier à 7h10 et 9h15 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !