Dupont-Aignan lance un appel à Wauquiez et à Le Pen pour les Européennes

Niclas Dupont-Aignan et Marine Le Pen
AFP

Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout la France, a annoncé ce dimanche qu'il conduirait une "liste d'union" pour les élections européennes de 2019, lançant un "appel solennel" aux deux leaders des Républicains (LR) et du Rassemblement national (RN) à se joindre à lui pour "participer à cette nouvelle résistance française". Marine Le Pen a réagi : "Il veut mener cette aventure personnelle (...) ce n'est pas grave."

Ce dimanche, c’est depuis le Cirque d’hiver à Paris, lors du 6e congrès de son mouvement, que Nicolas Dupont-Aignan a annoncé qu’il mènerait lui-même la campagne de son parti aux élections européennes de mai 2019. Et le député de l’Essonne a appelé les deux leaders des Républicains (LR) et du Rassemblement national (RN) à se joindre à lui. "Vous avez lu comme moi, cet été dans la presse, quantité d’articles expliquant que la plupart des partis politiques français cherchent désespérément des têtes de liste pour les élections européennes de mai 2019 (…)."

"Notre liste est l’occasion magnifique de rassembler tous les patriotes et républicains qui veulent changer d’Europe, car ils aiment la France", a-t-il développé. Et d’ajouter : "Laurent Wauquiez, Marine Le Pen, vous n’êtes pas candidats aux élections européennes ! C’est votre choix. Et pourtant vous insistez tous les jours sur la crise européenne et la nécessité d’un nouveau leadership français. Alors, en cet instant historique, soyez logiques avec vous-mêmes, soyez à nos côtés !"

Crédité de 6 % d’intentions de votes selon les sondages, le président de Debout la France a demandé à Marine Le Pen de lui faire confiance, comme il lui a fait confiance en brisant le "cordon sanitaire" lors du deuxième tour des élections présidentielles en 2017. "J’ai été d’une loyauté absolue, je ne l’ai jamais critiquée, même après l’élection… Je l’ai aidée quand elle avait besoin de moi, c’est à son tour !"

La présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen a réagi à cet appel : "Il veut mener cette aventure personnelle. Je pense qu’il doit imaginer qu’il récupérera plus de voix de la part de LR (Les républicains). Soit… ce n’est pas très grave. On se retrouvera au Parlement européen. De toutes façons, on continuera à mener des combats ensemble."

Les rubriques Sudradio