Didier Guillaume : "Je trouve scandaleux de ne pas assister à un Congrès"

Didier Guillaume, sénateur RDSE (Rassemblement démocratique et social européen) de la Drôme
Didier Guillaume (Sénateur RDSE de la Drôme) © Sud Radio

Didier Guillaume (Sénateur RDSE de la Drôme) était ce lundi l'invité du petit-déjeuner politique au micro de Philippe Verdier et Michaël Darmon.

C'est aujourd'hui lundi (15h) que le président de la République, Emmanuel Macron, s'exprimera devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles (Yvelines). Un discours auquel ne participeront pas plusieurs dizaines d'élus, dont la totalité du groupe des Insoumis (LFI), qui ont décidé de boycotter l'événement. Un boycott "scandaleux" selon le sénateur RDSE (Rassemblement démocratique et social européen) de la Drôme, Didier Guillaume.

"Ce n'est pas la politique de la chaise vide qui va changer quoi que ce soit"

Invité du petit-déjeuner politique, l'ancien socialiste a en effet déploré le fait que certains élus ne se rendent pas à Versailles. "Je n'ai rien à dire aux parlementaires qui n'y vont pas (à Versailles), ils prennent leurs responsabilités mais je trouve scandaleux de ne pas assister à un Congrès. Lorsque l'on est parlementaire, on est payé pour faire son travail, pour siéger, pour délibérer et assister aux réunions officielles. Le président de la République convoque un Congrès et la responsabilité d'un parlementaire est d'y être présent et d'écouter ce qu'il a à dire", a-t-il affirmé.

Et l'intéressé d'approuver le principe du Congrès, dénonçant l'inutilité d'un boycott pour l'opposition. "Je trouve assez bien qu'en fin de législature, tous les ans, le président vienne faire le bilan de ce qui a été fait dans l'année et tracer les perspectives. Ça plaît ou ça ne plaît pas mais enfin pour l'opposition qui veut combattre Macron, ce n'est pas la politique de la chaise vide  (...) qui va changer quoi que ce soit", a-t-il ainsi ajouté.

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview de Didier Guillaume, invité du petit-déjeuner politique

 

Les rubriques Sudradio