David Belliard : "répondre aux grands enjeux climatiques et aux grandes inégalités"

David Belliard, candidat Europe Écologie Les Verts à la mairie de Paris, souhaite "une grande coalition pour le climat". Il estime nécessaire que toutes les énergies soient mises ensemble.

David Belliard interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, à 8h10, dans "C'est à la une".

David Belliard était l'invité de Patrick Roger le 19 décembre 2019 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"Je veux une grande coalition pour le climat"

"Dans cette élection, c’est aux Parisiens de nous dire ce qu’ils veulent. Et je pense que ce qu’ils désirent, pour une grande partie d’entre eux, c’est un projet écologiste et social. Un projet qui réponde aux grands enjeux climatiques et aux grandes inégalités", a déclaré David Belliard.

Interrogé sur sa volonté de faire alliance à la fois avec Cédric Villani et Anne Hidalgo (qui, en principe, sont adversaires dans cette élection), David Belliard a fait savoir : "j’estime être en position de permette de discuter et faire une grande alliance, une grande coalition pour le climat. Aujourd’hui il faut sortir des vieux carcans. Et ça, les Parisiens nous le demandent. Si nous voulons répondre aux grands enjeux climatiques, mettons ensemble toutes les énergies. À condition bien sûr qu’elles répondent à notre projet et à nos valeurs. Faisons cela ensemble à condition que chacun soit sincère sur ses positions".

"On voit bien qu’il y a un certain nombre d’inégalités. Il faut qu’on transforme la ville, il faut qu’on ouvre un nouvel horizon. Je ne tends pas la main seulement à Cédric Villani. Je dis qu’il faut une grande coalition pour le climat. Il faut lutter contre le dérèglement climatique. Je pense qu’il y a une nécessité de réconciliation", a poursuivi David Belliard.

"Pour une réforme des retraites qui aille vers plus de justice"

Au cours de cet entretien, David Belliard s’est aussi exprimé sur la réforme des retraites. "C’est une mauvaise réforme. Elle ne prend pas en compte la pénibilité ni l’égalité femmes-hommes. Elle va amoindrir la protection et les retraites, notamment les retraites des plus précaires. Elle met sens dessus dessous le pays et la capitale avec les grèves que je comprends." David Belliard estime néanmoins que les mouvements de grève sont justifiés. "Il est important qu’il y ait aujourd’hui une expression contre cette réforme."

"La question sociale est intimement liée à la question écologiste. On ne va pas gagner la bataille du climat si on n’a pas une société qui protège les plus faibles, qui garantit une protection sociale et notamment une retraite. Je suis attaché à ce qu’il y ait une réforme, mais que cette réforme aille vers plus de justice", a poursuivi David Belliard.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !