Congrès fondateur des Patriotes : "Marine Le Pen a abandonné les Français"

Maxime Thiebaut, co-fondateur du mouvement Les Patriotes

Maxime Thiébaut, l'un des co-fondateurs du mouvement Les Patriotes, explique que la formation menée par Florian Philippot a vocation à reprendre les thématiques délaissées par le Front national.

Les Patriotes, mouvement fondé par Florian Philippot, tient son congrès fondateur ce dimanche à Arras (Pas-de-Calais), ville où Marine Le Pen avait, en 2015, annoncé sa candidature aux régionales.

Pas vraiment un hommage pour autant, puisque, selon Maxime Thiébaut, l'un des co-fondateurs du mouvement, l'idée est bien de reprendre en main les thèmes qu'ils estiment délaissés par le Front national depuis la dernière élection présidentielle, notamment la défense des "territoires oubliés de la République".

"Marine Le Pen avait le bon choix parce qu'à l'époque, elle défendait les bonnes idées, a indiqué Maxime Thiébaut. Sauf que, depuis la présidentielle, elle a préféré retourner sur les vieilles thèses de son père, qui ne se concentre que sur l'immigration et l'islam radical. Je ne vois pas pourquoi on devrait ne pas continuer le travail qu'on faisait à l'époque alors qu'elle l'a abandonné. Elle a abandonné les Français pour défendre son petit parti politique, qui veut défendre une rente électorale, les 10, 15 % qui lui permettront de garder ses sous et garder ses élus. Très bien. On les laisse à leurs petites affaires. Nous, on préfère s'occuper des Français. On ira là où il y a du symbole et où on arrivera à susciter l'espoir."

Propos recueillis par Steven Gouaillier pour Sud Radio

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio