Boris Vallaud: "On demande l'audition sans délai de Christophe Castaner"

Invité du "petit déjeuner politique", le député PS des Landes et porte-parole du Parti socialiste, retourne contre le ministre de l'intérieur la phrase présidentielle: "on ne peut pas être chef que par beau temps". Il évoque aussi la liste de Raphaël Glucksmann, derrière laquelle s'est rangé le PS pour les élections européennes...et derrière laquelle il espère bien voire Benoît Hamon se ranger également !

Thumbnail

"C'est le 18ème épisode. Le gouvernement dit chaque fois que c'est la dernière. Je ne comprends pas ce qui se passe. Ce gouvernement est-il capable d'assurer le droit de manifester, et l'ordre public?"

Boris Vallaud ne fait pas de cadeau à l'ancien socialiste devenu ministre de l'intérieur, Christophe Castaner: 

"Les policiers sont fatigués. On demande l'audition sans délai du Ministre de l'intérieur, et pas seulement du préfet de Police. On ne peut pas être chef que par beau temps, comme le dit le président de la république. On a l'impression d'un gouvernement qui perd un peu pied."

Le porte-parole du PS pose aussi la question de la doctrine de désescalade:

"D'autres pays se sont spécialisés dans la désescalade: avec l'infiltration chez les néonazis en Allemagne, ou alors avec les hooligans au Royaume-Uni. Ils obtiennent des résultats, pourquoi n'y arrive t-on pas?" 

 

Rassemblement aux européennes

Boris Vallaud, qui ne désespère pas de voir le rassemblement se faire à gauche, aux élections européennes:

"Nous avons deux grandes matrices: l'écologie et le social. La main tendue à Benoit Hamon le demeure, d'ailleurs la porte-parole de Benoit Hamon vient de rejoindre notre liste de rassemblement. Les choses vont changer, les lignes bougent. L'écologie comme la question sociale seraient les perdantes de la division le soir des européennes."