Bise, photos… Hollande, Macron et Hamon se retrouvent au dîner du Crif

Tous présents au dîner du Crif ce mercredi soir, François Hollande, Emmanuel Macron et Benoît Hamon ne se sont pas évités face aux caméras des journalistes.

Thumbnail

Pour tout candidat à la présidentielle, le dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) est un rendez-vous incontournable, pour peu qu’il soit invité (ce qui n’a pas été le cas cette année de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon, par exemple). À l’heure où les couteaux sont tirés à gauche dans le cadre de la campagne, François HollandeEmmanuel Macron et Benoît Hamon ont ainsi tous été conviés ce mercredi soir par Francis Kalifat, président du Crif.

Festival de bises et de photos

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on a déjà vu ambiance plus tendue à gauche que lors de ce dîner. Ainsi, le président de la République a été vu devant les caméras de BFMTV en train de faire la bise à Emmanuel Macron, alors que ce dernier est perçu par beaucoup à gauche comme un "traître" envers François Hollande qui lui a mis le pied à l’étrier de la vie politique. Ce même Emmanuel Macron s’est également livré à "l’exercice" de la photo avec Benoît Hamon, eux qui vont se disputer de nombreuses voix de gauche au premier tour de la présidentielle dans deux mois. Enfin, Benoît Hamon a lui aussi claqué la bise au président de la République, alors que ce dernier aurait récemment confié à des proches qu’imaginer le candidat investi par le PS gagner cette présidentielle n’était "pas sérieux".

Hollande certain que la France ne "succombera" pas à l’extrémisme

François Hollande a par ailleurs rappelé sa certitude lors de ce dîner que la France "sera toujours au rendez-vous de la liberté et du droit, ne laissera pas passer l'obscurantisme, ne succombera jamais à l'extrémisme". Le chef de l’État répondait au président du CrifFrancis Kalifat, qui a appelé à "faire barrage à l'extrême-droite et à l'extrême-gauche aux prochaines élections".