André Santini : "dans les Hauts-de-Seine, il n'y a pas de Gilets Jaunes"

"Dans les Hauts-de-Seine il n’y a pas de Gilets Jaunes. Les gens se sentent intégrés, on s’occupe d’eux", a rassuré André Santini, ancien ministre, maire d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) et coauteur (avec Mireille Dumas) du livre Maire Célibataire (Cherche Midi). André Santini était l'invité d'André Bercoff le 31 janvier 2019 sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états".

Thumbnail

André Santini se félicite de la bonne gestion de sa ville

"Dans les Hauts-de-Seine il n’y a pas de Gilets Jaunes. Le phénomène des Gilets Jaunes, c’est des gens qui se sentent rejetés, écartés de tout. Dans les Hauts-de-Seine, les gens se sentent intégrés, on s’occupe d’eux", a déclaré André Santini au micro d’André Bercoff.

"On a 16 euros de dette par habitant. Donc on gère bien. On a très peu de dépenses de fonctionnement. La ville est bien gérée, on se démerde", a-t-il poursuivi.

Issy-les-Moulineaux, une transformation urbaine étonnante

Au cours de cet entretien avec André Beroff, André Santini est également revenu sur la rapide transformation de sa ville. "Il y a quelques décennies, Issy-les-Moulineaux, c’était la banlieue rouge. On avait tout dont la mairie de Paris ne voulait pas, c’était le dépotoir de Paris. On avait une usine d’incinération qui polluait, on avait les ateliers d’Issy-les-Moulineaux, on avait Gévelot, qui a fini par sauter, parce qu’une usine de munitions, ça saute un jour. Alors, aujourd’hui, quand vous avez Capgemini, Icade, le siège mondial d’Orange, Nestlé, Microsoft… c’est 'the place to be'. En plus, les gens qui y habitent trouvent que la vie y est agréable", a-t-il déclaré.

L’humour, un moyen de réussir en politique

Enfin, champion incontesté du "Prix de l'Humour Politique", André Santini a expliqué qu’au fil de sa carrière, l’humour a été pour lui un moyen d’assurer son ascension politique. "L’humour, pour moi, c’était pire qu’une arme de défense, c’était un scud. Comment voulez-vous réussir en politique quand vous ne faites pas partie de la franc-maçonnerie, quand vous n’êtes pas dans un grand parti ? Alors l’humour vous permet d’exister".

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !