Au mépris de son cancer, Johnny fera la tournée des Vieilles Canailles

Jean Louis Foulquier et Johnny Hallyday, Francofolies 1996

Johnny Hallyday confirme qu'il participera à la tournée des Vieilles Canailles dont le coup d'envoi se fait à Lille le 10 juin. En tout cas, c'est ce qu'écrit La dépêche du midi, qui confirme que la soirée toulousaine le 28 juin au Zénith est bien maintenue.

C'est dans une ambiance teintée d'une certaine appréhension que va se dérouler la tournée des Vieilles Canailles,  pour laquelle Johnny Hallyday occupe l'affiche avec ses amis Jacques Dutronc et Eddy Mitchell. En effet, depuis la semaine dernière, on sait que le monument de la variété française est atteint d'un cancer. Il l'a révélé lui-même sur Twitter en disant, « On m'a effectivement dépisté il y a quelques mois des cellules cancéreuses pour lesquelles je suis actuellement traité. Je suis suivi par d'excellents professeurs en qui j'ai une totale confiance. Mes jours ne sont aujourd'hui pas en danger ».

Donc, le chanteur souhaite maintenir sa tournée, qui débute au stade Pierre Mauroy de Lille et qui comptera dix-sept dates. Les Vieilles Canailles est un projet qui s'inspire d'un autre trio célèbre, celui du Rat Pack, qui réunissait dans les années 50 aux États-Unis, les chanteurs et acteurs Dean Martin, Frank Sinatra et Sammy Davis Jr. Le nom Veilles Canailles fait également référence à une chanson de Serge Gainsbourg, que le chanteur enregistra en duo avec Eddy Mitchell en 1986.

Johnny Hallyday affirme que son traitement se passe bien

L'événement passera par des villes comme Bruxelles, Nîmes, Nantes ou Rouen. Pour l'instant, les réservations sont nombreuses et régulières, en dépit du fait que les billets atteignent parfois des prix abusifs qui peuvent aller jusqu'à 240 euros.

De son côté, Johnny a tranquillement entamé sa chimiothérapie tout en rassurant ses idolâtres. Pourtant, on pouvait lire dans le magazine VSD que les résultats de ses précédentes chimiothérapies n'étaient pas satisfaisants, puisque des métastases furent décelées dans son foie et son estomac. Une évolution du mal qui aurait forcé Johnny Hallyday à délaisser les injections à domicile pour continuer son traitement à l'hôpital. Ce qui a, toujours d'après VSD, permis d'obtenir de meilleurs résultats, la suite du traitement se présentant sous de meilleurs auspices.

La famille du chanteur, notamment son fils David Hallyday, tempère les propos alarmistes des journalistes en expliquant que son père « va très bien » et qu'il a des « nouvelles régulièrement ». Il précise son point de vue en poursuivant : « C'est pas trop mon taff, ni mon devoir de parler de sa santé, mais bon, si les gens s'inquiètent et se posent la question, il va bien et suit son traitement. Tout est nickel. »

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio