• Un peu de poésie zoologique

    Soumis par Lorraine Rdd le Jeudi 22 novembre 2018 à 09:54
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Un beau livre sort pour Noël qui nous raconte d’incroyables histoires d’animaux, on pourrait croire à des légendes mais c’est très sérieux.

    L’auteur, Emmanuelle Pouydebat est directeur de recherche au CNRS et au Muséum d’histoire naturelle donc c’est très sérieux en effet. Elle travaille sur le comportement des animaux et au lieu d’écrire un autre essai comme celui sur l’intelligence animale, elle a choisi de faire un beau livre, un joli objet rose et bleu avec des illustrations ravissantes de Julie Terrazzoni. Donc on se balade en lisant des histoires au milieu de lézards qui marchent sur l’eau qui font même du surf, d’insectes qui se déguisent en orchidées et d’oiseaux qui créent des palaces tout en couleurs pour séduire les filles. Mais dans le genre dragueur, mon chouchou est le cacatoès qui compose de la musique. Nos hommes à nous, nous font le coup "tu danses ?", lui il crée une mélodie pour attirer les femelles.

    Il chante mais pas que, il joue également de la batterie ! Et en fabriquant lui-même sa baguette. Il taille une branche de 20 centimètres et avec ses pieds il joue de la batterie contre  un arbre avec des cadences super bien rythmées et le plus incroyable c’est que chaque cacatoès a son son style et son rythme, certains sont rapides, d’autres font des fantaisies, des ruptures de rythme. On les entend à 100 mètres à la ronde donc les femelles viennent écouter et repèrent les meilleurs musiciens. Donc messieurs, côté séduction, le cacatoès met la barre très haut ! Les animaux ont d’incroyable talents comme celui de rajeunir !

    Et ça, ça nous intéresse tous ! Ça va vous faire aimer les méduses, ces magnifiques créatures transparentes qui se multiplient en ce moment avec la surpêche de ses prédateurs, les poissons et le réchauffement climatique. Mais surtout, la méduse est hyper forte, elle est immortelle. Quand elle a un problème, s’il n’y a rien à  manger, ou qu’elle a un coup de stress, hop, elle retourne en enfance, elle revient à son stade juvénile. Mieux : elle peut ne jamais vieillir car elle peut bloquer la mort programmée de ses cellules et réparer celles qui sont abîmées. Vous imaginez les progrès en médecine que l’on va faire grâce aux méduses !

    Emmanuelle Pouydebat "Atlas de zoologie poétiquechez Arthaud

    FacebookTwitter
  • Sanctions américaines : nos gouvernants n'ont aucun courage

    Soumis par Lorraine Rdd le Mercredi 21 novembre 2018 à 10:14
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    SANCTIONS AMÉRICAINES : NOS GOUVERNANTS N’ONT AUCUN COURAGE !

    1,34 milliards de dollars, c’est ce que la société générale va devoir payer pour mettre fin aux poursuites lancées par les usa contre la banque pour avoir violé l’embargo sur Cuba. Il y a quatre ans c’est une autre banque française, BNP Paribas, qui avait dû payer 9 milliards de dollars pour avoir utilisé le dollar pour commercer avec des pays sous embargo américain

    SANCTIONS AMÉRICAINES : NOS GOUVERNANTS N’ONT AUCUN COURAGE !

    Oui nos gouvernants n’ont aucun courage car, qu’on le veuille ou non, ce n’est pas aux Etats-Unis de décider de la politique commerciale de la France qui doit faire du commerce avec qui et comme elle veut sans avoir à subir les diktats venus de Washington ou d’où que ce soit

    SANCTIONS AMÉRICAINES : NOS GOUVERNANTS N’ONT AUCUN COURAGE !

    Car ces sanctions pénalisent gravement notre économie et nos emplois. Le premier marché export de PSA était l’Iran, un pays duquel le constructeur français a dû se retirer pour la seconde fois suite à l’embargo américain. La conséquence a été la suppression de centaines d’emplois en France puisque de nombreuses pièces détachées partaient de l’hexagone pour être assemblées là-bas. Dans le même temps, les USA n’ont aucun problème pour vendre des milliards de dollars d’armes à l’Arabie saoudite qui massacre les populations civiles au Yémen, nous en vendons aussi, l’Arabie saoudite qui n’a aucun problème pour pendre les homosexuels, lapider les personnes adultères, traiter comme des esclaves les travailleurs immigrés et former idéologiquement le terrorisme islamiste, dans les madrassas pakistanaises ou ailleurs. Mais une fois de plus, la France se tait et paye.

    SANCTIONS AMÉRICAINES : NOS GOUVERNANTS N’ONT AUCUN COURAGE !

    FacebookTwitter
  • Pourra-t-on bientôt diriger les nuages ?

    Soumis par Lorraine Rdd le Mercredi 21 novembre 2018 à 10:10
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Pour résoudre les conséquences du réchauffement climatique, on tente de maîtriser les nuages, est-ce bien sérieux ?

    Certains ingénieurs partent dans de grands délires, on appelle ça la "géo-ingénierie", des inventions parfois folles pour contrer le changement climatique. Maintenant qu’on va au-dessus des 2° et que les humains n’ont pas l’air de vouloir changer beaucoup leurs habitudes, il faut trouver des solutions urgentes pour éviter le four. Certains ne resteront que des projets fous et tant mieux car contrôler la nature peut être extrêmement dangereux. Mais parmi les pistes sérieuses qui inspirent beaucoup ces professeurs Tournesol, il y a les nuages, ce miracle du quotidien qui enchante les peintres et nous offre la pluie. Or les nuages abaissent aussi la température de la planète d’où le fantasme de les faire grossir pour faire barrage au rayonnement du soleil. Parmi les idées folles, celle du physicien John Latham qui propose d’injecter des gouttelettes d’eau dans les nuages pour les augmenter et celle de l’ingénieur Stephen Salter qui imagine des navires sans pilote, contrôlés par satellite qui sillonneraient les océans en projetant de l’eau de mer en l’air.

    On est un peu dans le délire mais certaines recherches semblent plus réalistes comme celle des israéliens qui travaillent sur une algue, Emilia/nia hux/leyi, qui prolifère dans l’Atlantique. Elle peut projeter dans l'air, via les embruns, des noyaux de condensation qui pourraient créer des nuages. C’est un phénomène local que l’on vient de découvrir et les chercheurs de l’institut Weizman des Sciences pensent qu’il en existe sans doute ailleurs et que cela pourrait être une solution intéressante vu le nombre impressionnant d’algues dans les océans. C’est une piste à suivre. L’Australie est très active dans le domaine et le gouvernement a débloqué des fonds pour tenter de sauver la grande barrière de corail qui se porte très mal ce qui est très inquiétant pour notre avenir.

    Et elle travaille aussi pour éclaircir les nuages. Comment ? En y injectant des petites gouttelettes d’eau de mer. Quand l’eau se vaporise, il resterait des particules de sel qui flotterait dans l’air ce qui permettrait de mieux réfléchir la lumière solaire et du coup de faire barrage pour protéger les coraux de la chaleur, un peu comme un parasol géant. Cela semble complètement farfelu mais le but est de nous faire gagner du temps en attendant des solutions plus durables. Et les scientifiques y croient, espérons qu’ils ne soient pas trop dans les nuages pour le coup !

    FacebookTwitter
  • Robots cafards, lunettes anti mal au cœur… Les innovations les plus insolites des constructeurs automobiles

    Soumis par Lorraine Rdd le Lundi 19 novembre 2018 à 10:17
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Les constructeurs d’automobiles travaillent toujours à améliorer nos véhicules notamment avec des robots cafards et des lunettes anti-mal de cœur, est-ce bien sérieux ?

    C’est sérieux et sacrément nécessaire ! Ce sont les ingénieurs de Rolls-Royce qui travaille sur des minis-robots de quelques millimètres capables d’identifier et de réparer les anomalies dans les moteurs d’avion. Car si on connaît tous les voitures de luxe, on sait moins que Rolls-Royce fabrique aussi des moteurs d’avion. Ils se sont inspirés des cafards pour concevoir ces minuscules robots qui pourraient s’introduire dans les moteurs de façon hyper rapide pour les entretenir ou les réparer.

    Ils sont ultra-sophistiqués bien sûr, ils mesurent 15 millimètres de hauteur, ne pèsent que quelques dizaines de grammes, sont dotés chacun d’une caméra et d’un système optique de balayage 3D qui permet aux ingénieurs de connaître rapidement l’état de l’intérieur du moteur. Ils travaillent en tandem. Le premier va inspecter et s’il y a un souci, un autre robot arrive avec le matériel nécessaire pour réparer la panne. Ils peuvent non seulement aller partout, dans des endroits improbables mais en quelques minutes quand les humains mettraient 5h à faire la même chose.

    Pour l'instant, ce ne sont que des prototypes mais normalement ils seront prêts dans 2 ans ! En attendant, Citroën de son côté travaille sur le mal de cœur, bonne nouvelle pour tous ceux qui sont malades en voiture. On connaît l’origine : un conflit entre ce que vous voyez et votre perception de l’équilibre. Une start-up du Var, Boarding Glasses, développe Seecitroën, des lunettes pour harmoniser la vue et l’équilibre en créant un horizon artificiel. Elles portent 4 anneaux (deux devant les yeux, deux de chaque côté) qui contiennent un liquide qui se déplace et recrée une sorte d’horizon ce qui empêche d’avoir mal au cœur en voiture mais aussi en train ou en avion. 99 euros sur le site de Citroën pour ne plus entendre "quand est-ce qu’on arrive, j’ai mal au cœur".

    FacebookTwitter
  • Élections de mi-mandat : Donald Trump pourrait perdre sa majorité au Congrès

    Soumis par Jeremy Jeantet le Mardi 6 novembre 2018 à 10:05
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Les élections de mi-mandat vont renouveler une bonne partie des Parlementaires américains. Pour l'instant majoritaire dans les deux chambres, Donald Trump pourrait, en cas de basculement, se retrouver dans l'incapacité de mettre en œuvre ses promesses.

    C’est un vote avec enjeu, même si Donald Trump a essayé d’installer cette idée qu’il n’y en avait pas dans la tête des Américains.

    Il existe deux Assemblées aux États-Unis, la Chambre des Représentants et le Sénat, les deux formant le Congrès. Les Républicains contrôlent les deux chambres du Congrès. Ils ont une majorité de 235 sièges contre 193 pour les Démocrates à la Chambre des Représentants et 51 contre 49 au Sénat.

    Ce qui signifie que Donald Trump n’a pas d’opposition pour l’instance, ce qui lui a permis de faire voter la plupart des textes qu’il avait en tête depuis deux ans.

    Lors de cette élection, l’intégralité des membres de la Chambre des Représentants remettent leur mandat en jeu. Ce sont en réalité 30 sièges qui sont encore indécis, les autres étant déjà plus ou moins acquis par des membres de chaque camp.

    Plusieurs scrutins individuels sont regardés de très près. Selon des sondages, les Démocrates ont à peu près 90 chances sur 100 de renverser la Chambre des Représentants en leur faveur. Le Sénat ne bougerait qu’à la marge, puisque seuls 35 sénateurs sur 50 sont concernés par l’élection.

    Ça veut dire que Donald Trump pourrait perdre le Congrès ce soir.

    Pour l’instant, les sujets économiques n’ont pas été les plus discutés au Congrès. C’est quelque chose qu’on a du mal à comprendre en France puisque le système n’est pas le même. La principale question, actuellement, c’est la guerre commerciale avec la Chine. C’est justement un sujet qui échappe aux Parlementaires.

    La conjoncture reste bonne. Le chômage est au plus bas. La croissance est au plus haut, même si elle commence à montrer des signes de retournement.

    Le vrai sujet, qui dépend du Congrès, tient à la baisse des impôts. Trump a pour l’instant baissé les impôts des grands groupes. Il a promis de baisser ceux des classes moyennes. Mais ce n’est pas encore fait et s’il perd la majorité au Congrès, il ne pourra pas appliquer cette promesse sur laquelle il s’est fait élire.

    Il y a un deuxième sujet dont on parle peu, c’est le déficit budgétaire américain qui se creuse de mois en mois à cause des baisses d’impôts et du ralentissement de la croissance. Donald Trump a l’air de s’en moquer comme de l’an 40, mais rapidement, l’État fédéral pourrait se retrouver en situation de blocage, le shutdown, si le déficit est trop important. Et seul le Congrès peut débloquer la situation, sauf s’il a envie d’entamer une guerre avec Donald Trump. Ce serait la pire des situations pour la Maison Blanche, pour les États-Unis, et même pour nous.

     

    FacebookTwitter
  • Arrêtez de tirer sur les journalistes !

    Soumis par Lorraine Rdd le Vendredi 2 novembre 2018 à 08:37
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    ARRÊTEZ DE TIRER SUR LES JOURNALISTES !

    C’est aujourd’hui, outre le jour des défunts, la journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes. Des journalistes assassinés dont on parle d’autant plus ces derniers temps avec l’assassinat de Jamal Khasshogi au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul

    ARRÊTEZ DE TIRER SUR LES JOURNALISTES ! 

    Oui arrêtez de tirer sur les journalistes que d’aucuns se plaisent sur les réseaux sociaux à qualifier de plumitifs, du journaleux, de journalopes quand ce n’est pas de pourris ou d’ordures puisque chaque année, faut-il le rappeler, des journalistes meurent pour vous informer

    ARRÊTEZ DE TIRER SUR LES JOURNALISTES ! 

    Oui et ils ne meurent pas seulement assassinés comme Jamal Khasshogi ou Anna Politkovskaya, ils meurent aussi en reportage pour décrire aux citoyens les guerres qu’ils suivent comme en Syrie, au Mali ou en Afghanistan. Ils sont aussi parfois otages, on se souvient des journalistes français otages au Liban il y a plus de 30 ans. Ils sont parfois aussi prisonniers pour délit d’informer qui est un crime aussi grave dans certains pays que le délit d’opinion

    ARRÊTEZ DE TIRER SUR LES JOURNALISTES ! 

    Rappelons qu’en 2017 65 journalistes ont été tués, 2 ont disparu, 54 étaient otages et 326 emprisonnés bref journaliste est un métier dangereux mais un métier sans qui il n’y a pas de démocratie alors, s’il vous plait en cette journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes, espérons que ces crimes ne soient plus impunis et

    ARRÊTEZ DE TIRER SUR LES JOURNALISTES !

    FacebookTwitter
  • Les Brésiliens avaient de bonnes raisons de voter Bolsonaro !

    Soumis par Lorraine Rdd le Mardi 30 octobre 2018 à 10:40
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    LES BRÉSILIENS AVAIENT DE BONNES RAISONS DE VOTER BOLSONARO !

    Depuis la victoire de Bolsonaro avec une large majorité démocratique, plus de 55% des brésiliens ont voté pour lui, on nous annonce comme on l’a fait en Italie avec l’arrivée de Salvini ou aux USA, avec la victoire de Trump, la mise en place d’une dictature dans ce pays, dictature qui n’est d’ailleurs de mise ni à Washington ni à Rome

    LES BRÉSILIENS AVAIENT DE BONNES RAISONS DE VOTER BOLSONARO !

    Oui et, n’étant pas brésilien, je ne me permettrai pas de juger le vote de ce peuple souverain mais je peux comprendre leur vote. Bolsonaro a promis de mettre fin à l’insécurité ? C’est bien le minimum dans un pays dans lequel il y a eu en 2016, 7 meurtres par heure. De 2006 à 2016, 553 000 personnes ont été assassinées dans ce pays et on peut comprendre que les brésiliens en aient marre de cette insécurité. Le taux d'homicides atteignait en 2016 28,6 pour 100.000 largement au-dessus des 10/100.000, considéré par l'ONU comme le seuil de violence endémique.

    LES BRÉSILIENS AVAIENT DE BONNES RAISONS DE VOTER BOLSONARO !

    Une autre bonne raison est la corruption endémique des dirigeants brésiliens de droite comme de gauche. Lula dort en prison puisqu’il a été condamné à 12 ans de prison pour corruption dans le scandale Petrobras, ce qui ne l’empêchait pas d’envisager se présenter à la présidentielle tout comme son vainqueur de la présidentielle de 1989, Fernando Collor de Mello, déchu de ses droits civiques pour huit ans par le sénat pour corruption passive et qui envisageait lui aussi de se présenter.

    LES BRÉSILIENS AVAIENT DE BONNES RAISONS DE VOTER BOLSONARO !

    Car si on ajoute au cocktail explosif insécurité et corruption une récéssion économique comme en a vécu le Brésil, on comprend mieux le vote des brésiliens même si les médias français ne comprennent pas. Finalement Bertold Brecht avait raison quand il disait : "si le peuple vote mal, il faut changer le peuple !" . Alors même si les propos homophobes, racistes et sexistes de Bolsonaro sont indéfendables et qu’on peut légitimement avoir peur de lui, je le répète seul contre tous

    LES BRÉSILIENS AVAIENT DE BONNES RAISONS DE VOTER BOLSONARO !

    FacebookTwitter
  • Le Bouthan, un pays unique au monde

    Soumis par Lorraine Rdd le Mercredi 24 octobre 2018 à 09:59
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Monde

    Alors que l’on parle beaucoup du réchauffement climatique, il existe un pays dont le bilan carbone est négatif, c’est le Bouthan. 

    Tout le monde lorgne ce petit pays montagneux de la taille de la Suisse, entre l’Inde et la Chine, le seul au monde à afficher un bilan carbone négatif grâce à ses belles forêts qui recouvrent 72%. Résultat le Bouthan absorbe trois fois plus de dioxyde de carbone qu’il n’en produit. Une situation unique au monde. Même si on y voit malgré tout les conséquences du réchauffement climatique, fonte de glaciers, maladies transmises par les moustiques etc...Mais ce pays réputé pour son fameux indice de "bonheur national brut" a une véritable politique environnementale dont nous ferions bien de nous inspirer. La Constitution impose qu’au moins 60% de la superficie du Bhoutan soit occupée par des forêts, pour limite les activités agricoles et le commerce du bois.

    Le Bouthan est connu aussi pour sa gestion du tourisme. En effet, pour éviter les dévastes du tourisme de masse, on doit payer 250 dollars par jour et par personne en haute saison. Cela permet d’offrir gratuitement toutes les visites des temples mais surtout de protéger le pays d’un trop grand nombre de visiteurs. Le Bouthan ça se mérite ! Et justement aujourd’hui sort un film qui vous emmène au Bouthan, Dakini. Un film d’une des rares femmes cinéastes au Bouthan, Dechen Roder, qui nous fait voyager dans des paysages magnifiques et préservés, les fameuses montagnes de ce pays hors du temps. Ce film est une enquête policière avec comme suspecte, une femme que les villageois considèrent comme une sorcière, une dakini. Les Dakini étaient les femmes bouddhistes sages et éveillées au pouvoirs multiples, mi humaines mi divines, cela veut dire "femme qui voyage" ou "celle qui va dans le ciel". On y voit vraiment le Bouthan moderne avec ses immeubles, ses routes, ses iphones et le Bouthan de la tradition avec ses mystères, sa spiritualité et ses paysages magiques. 2h de grand voyage !

    FacebookTwitter
Les rubriques Sudradio