Olivier Sanguy : "la NASA va chercher sur Mars des traces de vie passée"

Le rover Perseverance a décollé vers Mars le 30 juillet 2020, à 13h50, heure française. Sa mission : chercher des traces de vie passée sur la planète rouge.

Le rover Perseverance a décollé le 30 juillet 2020. ©AFP

Pour en parler, Olivier Sanguy, responsable des actualités spatiales à la Cité de l’espace de Toulouse, était l'invité de Jean-Marie Bordry le 30 juillet 2020 dans "Sud Radio Midi", à retrouver du lundi au vendredi à 12h10.

 

"Perseverance devra chercher des traces de microbes et de bactéries"

"Perseverance pèse une tonne, ce qui en fait la chose mobile la plus lourde jamais amenée sur Mars. Il est plus lourd que Curiosity, son frère jumeau envoyé sur Mars en 2012. Il est bardé d’instruments, dont la mission est de répondre à la question : dans le passé, y a-t-il eu une vie sur Mars ? On recherche des traces de vie passée : des bactéries, des microbes. Plus précisément, on va chercher des traces laissées par ces microbes.

Curiosity nous avait permis de savoir que Mars avait été habitable il y a 3 à 4 milliards d’années. Aujourd’hui, la question est de savoir si elle a été habitée. On va chercher des traces de vie passée. Imaginez que la nuit on vous demande d’aller sur une plage pour dire s’il y a eu des baigneurs. Il n’y a plus personne, en revanche vous voyez des traces de pas dans le sable, cela veut dire qu’il y en a eu. C’est un peu ça qu’on va faire avec Perseverance", a expliqué Olivier Sanguy.

"Perseverance arrivera sur Mars le 18 février 2021"

"Pendant plusieurs années, les scientifiques se sont réunis, ont regardé les images prises par des sondes autour de Mars et ont choisi l’endroit où Perseverance sera envoyé. Ce sera le cratère G0 parce qu’il y a eu de l’eau. Mais au-delà de l’intérêt scientifique d’un endroit, encore faut-il pouvoir y atterrir.

Le rover Perseverance arrivera sur Mars le 18 février 2021 et y restera au moins une année terrestre. Mais on sait tous que Curiosity, qui est arrivé en 2012, fonctionne toujours. Perseverance a l’avantage d’avoir non pas des panneaux solaires mais une pile au plutonium, donc il ne craint pas la poussière martienne", a poursuivi Olivier Sanguy.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !