Migrants esclaves en Libye : "On ne peut pas les renvoyer vers cet enfer !"

Des migrants tentant de traverser la mer Méditerranée ©GABRIEL BOUYS - AFP

François Gemenne, chercheur en sciences politiques, spécialiste des flux migratoires, était l'invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio.

Des migrants vendus aux enchères, comme esclaves, en Libye. La scène a été tournée par des journalistes de CNN en caméra cachée et heurte forcément les consciences. Invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio, François Gemenne, chercheur en sciences politiques et spécialiste des flux migratoires juge surtout "inconcevable" que "l'Union européenne négocie des accords de réadmission des migrants", pour les "renvoyer dans l'enfer dont ils se sont extraits".

"On est dans une situation où chacun essaie de rendre la crise invisible pour faire comme si elle n'existait plus, mais ce n'est pas ça qui va la faire disparaître", a ajouté François Gemenne, pointant notamment "l'aveu d'impuissance de l'Union européenne à développer un projet politique en matière d'asile et d'immigration".

Surtout, explique-t-il, "ce qui est dramatique, c'est que quand ils arrivent en Europe, on continue à les voir comme des migrants économiques, alors qu'ils fuient des violences abominables. Il faut qu'on puisse leur garantir une protection internationale, on ne peut pas renvoyer des migrants vers cet enfer."

Écoutez l'interview de François Gemenne, invité du Grand Journal de 18h au micro de Véronique Jacquier

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio