L'Iran et la Turquie appellent au "dialogue" entre le Qatar et ses voisins du Golfe

L'Iran et la Turquie ont appelé ce lundi au "dialogue" entre le Qatar et ses voisins du Golfe, après la décision prise par ces derniers de rompre leurs relations diplomatiques avec le riche émirat.

Thumbnail

Alors que le Qatar se retrouve isolé après la décision prise par ses voisins du Golfe de rompre toutes relations avec l'émirat, faisant ainsi craindre une grave crise diplomatique au Moyen-Orient, l'Iran et la Turquie tentent de calmer le jeu.

Les Iraniens ont ainsi appelé toutes les parties prenantes à "un dialogue franc" afin de résoudre leurs contentieux sous peine de déstabiliser la région. "La résolution des différends dans les pays de la région, y compris les problèmes actuels entre les trois voisins du Qatar et ce pays, n'est possible que par des moyens politiques et pacifiques et un dialogue franc entre les parties", a ainsi déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Un peu plus tôt dans la journée, c'était la Turquie, par l'intermédiaire de son chef de la diplomatie Mevlüt Cavusoglu, qui avait exhorté les pays du Golfe à "poursuivre le dialogue", se proposant d'œuvrer pour que "la situation revienne à la normale".