Barcelone : le gouvernement annonce 26 Français blessés, dont 17 grièvement

Quelques heures après l’attentat terroriste de Barcelone, qui a fait au moins 13 morts et une centaine de blessés, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a confirmé la présence de Français parmi les victimes.

Thumbnail

L’Espagne de nouveau frappée par le terrorisme. Alors qu’une double attaque à la voiture-bélier a eu lieu la nuit dernière dans les villes catalanes de Barcelone et de Cambrils, 13 personnes au moins ont été tuées et une centaine d’autres blessées, issues de 18 nationalités différentes. Réagissant à ce nouvel attentat, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a confirmé ce vendredi que 26 Français ont été blessés à Barcelone, dont 11 grièvement. Dans la matinée, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a, lui, annoncé sur RTL le chiffre de 17 Français blessés gravement.

Jean-Yves Le Drian se rendra à Barcelone dans la journée

"C’est avec une profonde émotion que j’ai appris le bilan de l’attentat commis à Barcelone et revendiqué par Daech. Je le condamne dans les termes les plus fermes. Vingt-six Français ont été blessés, dont au moins onze gravement. Mes pensées vont à ces compatriotes, ainsi qu’à leurs proches auxquels j’exprime toute ma sympathie dans ce moment douloureux. Je me rendrai dans la journée à Barcelone afin de rendre visite aux victimes françaises de cet acte lâche et d’assurer du soutien de la France le peuple et les autorités espagnols", a déclaré le chef de la diplomatie française dans un communiqué.

Au-delà de l’émotion, Jean-Yves Le Drian a également indiqué que les services diplomatiques français étaient sur le qui-vive. "J’avais demandé dès l’annonce de l’attaque l’ouverture d’une cellule de crise au ministère de l’Europe et des affaires étrangères afin de faire le point sur la sécurité de nos compatriotes à Barcelone et de répondre à leurs proches. Ses agents ont été mobilisés toute la nuit et ont reçu jusqu’à présent plus de 3 200 appels. La cellule demeure ouverte et la réponse téléphonique est maintenue. À Barcelone, notre consulat général, en lien avec les autorités espagnoles, met tout en œuvre pour apporter le soutien nécessaire aux Français touchés par cet attentat. Afin de répondre à l’urgence, j’ai demandé à ce que des professionnels de la santé soient dépêchés sur place. Les premiers arrivent aujourd’hui pour fournir un soutien psychologique et assister les familles des victimes. Des renforts supplémentaires sont prévus", annonce-t-il.