Attentat Manhattan : "Donald Trump veut délivrer les visas selon le mérite"

François Durpaire, historien et spécialiste des États-Unis, était l'invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio.

Donald Trump ©SAUL LOEB - AFP

Au lendemain de l'attentat de Manhattan à New York, qui a fait huit morts et plusieurs blessés, le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé vouloir revoir le système de visas.

Pour François Durpaire, historien et spécialiste des États-Unis, le président américain rebondit évidemment sur l'actualité mais ne manque pas de faire preuve d'un certain opportunisme : "Trump veut mettre fin au système de Diversity Visa, un système qui permet de délivrer des visas à des pays qui n'ont pas beaucoup de ressortissants aux États-Unis, afin de favoriser la diversité dans la population américaine. Ce système, Donald Trump n'en veut plus. Il a permis à cet assaillant de rentrer aux États-Unis. Là, ce qu'il veut, c'est délivrer ce visa d'immigration non pas selon la diversité ou le regroupement familial, mais selon le mérite. Tout cela était toutefois dans les cartons. Ce n'est pas une improvisation, c'est un processus législatif qui était connu d'avance, mais l'attentat lui permet de le présenter au Congrès."

Avec un doute sur sa capacité, toutefois, à obtenir une majorité : "Est-ce que le Congrès va voter cette loi ? Est-ce qu'il va construire une majorité républicaine autour de lui ? L'immigration est un sujet sensible aux États-Unis. Barack Obama n'avait pas réussi à réformer ce système. George W. Bush avant lui n'avait pas réussi non plus à réformer l'immigration."

Écoutez l'interview de François Durpaire, invité du Grand Journal de 18h au micro de Marjorie Péjac